Accueil > Tous les numéros > N° 36 - La pédagogie contre le sexisme

N° 36 - La pédagogie contre le sexisme

Dernier ajout : 4 février 2014.

Articles de cette rubrique

  • Rencontre avec Chantal Montellier

    8 octobre 2013, par Greg

    Pionnière de la bande dessinée d’auteur(e) et de la bande dessinée féministe, Chantal Montellier participe avec ses consœurs et confrères à la défense au travers du prix Artémisia d’une bande dessinée féminine exigeante, innovante et émancipatrice. En dépit de l’hostilité éditoriale dont elle a parfois souffert pour son engagement politique, elle poursuit son œuvre créatrice : elle vient de faire paraître à Acte Sud une BD poursuivant, après un film qui lui était consacré, l’hommage à Christine Brisset, une (...)

  • Marie Desplechin, une auteure féministe ?

    8 octobre 2013, par Greg

    Si le sexisme en littérature est encore malheureusement omniprésent, des auteur-e-s proposent des personnages et des situations qui sortent des sentiers battus et mènent leur « bonnefemme » de chemin émancipateur et plein d’aventures.
    J’avais envie de dialoguer avec Marie Desplechin parce que mes élèves aimaient ses livres et parce qu’elle avait écrit ces mots dans Saltimbanques : « Nous faisions tous partie de la famille de ceux qui ne sont pas comme les autres, et qui n’y tiennent pas (...)

  • Rosa Luxemburg : la révolution peut-elle s’enseigner ?

    7 octobre 2013, par Greg

    Sans la récente publication du tome II de ses œuvres sous le titre À l’école du socialisme 1, la dimension pédagogique du combat de Rosa Luxemburg nous aurait probablement échappé. D’autant que cette réflexion sur l’éducation des masses « à la révolution » apparaît d’emblée sous le signe du paradoxe. Bien qu’elle enseigne à l’École centrale du parti de 1906 à 1914 (des « années perdues », selon son biographe John Peter Nettl... 2) – et défend avec passion la spécificité de cette institution – Rosa n’a (...)

  • Quelques outils pour lutter contre des savoirs scolaires masculinistes

    7 octobre 2013, par Greg

    L’école a pour objectif l’acquisition de savoirs (être-faire…), pour cela les enseignant-e-s utilisent des outils (programmes, manuels, objet d’études…) doublement centrés sur les hommes : ils-elles n’envisagent l’histoire ou la vie sociale que sous un angle masculin et ce point de vue est présenté comme le seul légitime (définition du « masculinisme », L’Étude et le Rouet, Michèle Le Doeuff, Seuil, 1989, 379 p.)
    Cela a deux conséquences néfastes : les filles manquent de modèles d’identifications et risquent (...)

  • Femmes pédagogues - Pédagogues femmes ?

    7 octobre 2013, par Greg

    Pédagogues femmes, femmes pédagogues – et même femme de pédagogue ! – aborder l’histoire de la pédagogie sous l’angle du genre soulève nombre de questionnements et ébranle quelques certitudes. Très vite, on songe au célèbre paradoxe culinaire : si la profession enseignante est très largement féminisée et que la tradition culturelle occidentale a délégué aux femmes et aux mères les tâches éducatives, les « grands pédagogues », comme les « grands chefs » cuisiniers, restent avant tout des hommes.
    À l’occasion (...)

0 | 5 | 10 | 15

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0