Secrétariat international de la CNT

Maghreb des luttes sociales

Dernier ajout : 18 juillet.

  • Halte à la répression du peuple algérien

    18 juillet

    Pour le respect des droits de l’Homme et les libertés
    Depuis plus de quatre mois, le peuple algérien manifeste, avec constance, fermeté et courage, pour en finir avec un système autoritaire militarisé qui lui est imposé depuis l’indépendance. Ses revendications sont réaffirmées chaque vendredi, à travers tout le pays : instaurer un Etat de droit garant des libertés individuelles et collectives, promoteur de l’égalité citoyenne – dont celle entre les femmes et les hommes -, et la justice sociale.
    Grâce à (...)

  • Pas d’ALECA en Tunisie / No DCFTA in Tunisia / لا للآليكا في تونس

    3 juin

    Le Secrétariat International de la CNT est signataire de cet appel :
    L’Union européenne est en négociations avec la Tunisie pour un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA). L’Europe veut ouvrir l’ensemble du marché tunisien à ses entreprises, et imposer ses normes juridiques. Cet accord risque d’aggraver la situation socio-économique de la Tunisie pour ne profiter qu’aux multinationales européennes, notamment françaises.
    Nous, organisations et mouvements de lutte européens, dénonçons (...)

  • Le gouvernement tunisien cerné par les mouvements sociaux

    16 janvier

    Dans la tradition tunisienne, le mois de janvier est le mois fétiche des luttes sociales. En effet, la plupart des grandes vagues de protestations, de révoltes et d’insurrections se sont souvent déclenchées en janvier. La révolution du 17 décembre 2010 avait atteint son apogée le 14 janvier 2011.
    8 ans après la révolution, malgré des années de récupérations et de manœuvres, la jeunesse, les femmes et les couches sociales marginalisées continuent de résister face à une coalition libérale qui rassemble (...)

  • [MAROC] Soirée de solidarité à la lutte de IMIDER

    16 décembre 2018


    Nous vous invitons vendredi 21 Décembre 2018 à partir de 19h, à la CNT (33 rue des vignoles, Paris 20e), à une soirée de solidarité à la lutte des habitant-e-s de Imider (au Maroc), organisée par le groupe Afrique du secrétariat international de la CNT.
    Depuis plus de vingt-ans les habitant-e-s du village de Imider au Sud Est du Maroc sont en résistance continue contre l’exploitation de la plus grande mine d’argent d’Afrique et ses conséquences : pollution, assèchement en eau, accaparement des terres, (...)

  • [Maroc/Sahara Occidental] Soirée-débat : "Droits Humains au Maroc" à Ivry

    24 novembre 2018

    Le GT Afrique du Secrétariat International vous invite à participer à la soirée-débat "Les Droits Humains au Maroc, la défense des prisonniers politiques marocains et des prisonniers politiques sahraouis", organisée le lundi 26 novembre à Ivry-sur-Seine (Salle 2, Espace Robespierre, 2, rue Robespierre à Ivry M° Mairie d’Ivry).
    Le débat sera animée par la journaliste Rosa Moussaoui en partenariat avec des Organisations Marocaines des Droits de l’Homme.
    Participeront au débat :
    Claude Mangin-Asfari, (...)

  • Tunisie, mensonge et répression généralisées

    19 novembre 2018

    Faire une revue générale des discours mensongers à propos de la Tunisie est un travail long et fastidieux. France Culture et RSF croient que la liberté et l’indépendance sont garanties par la loi et l’État, et Le Monde transpire d’émotion devant des photos tunisiennes dans le « sud brûlant, à Sousse », (une grande ville du Nord du pays). Le Monde s’enthousiasme aussi pour « la société civile » (pure chimère verbale) et les prochaines parodies électorales. La vie quotidienne du peuple est loin de cette (...)

  • Les chômeurs sous la matraque, le peuple dans le viseur de la police, bienvenue dans la Tunisie de Beji Caïd Sebsi

    4 novembre 2018


    Dans un contexte de chômage de masse sans cesse aggravé par les politiques néo-libérales, appliquées inlassablement par tous les gouvernements depuis la chute de Ben Ali le 14 janvier 2011, la Tunisie a connu cette année de nombreux mouvements sociaux. En janvier 2018, pendant les grandes manifestations qui se dressèrent à travers tout le pays contre les hausses de prix provoquées par la nouvelle loi de finance, des milliers de Tunisiens furent arrêtés, plusieurs dizaines emprisonnées, et un (...)

  • [Paris] Rif/Maroc : Rassemblement à l’occasion des deux ans de la mort de Mohcine Fikri

    23 octobre 2018

    Rassemblement à l’occasion de l’anniversaire des deux ans de la mort de Mohcine Fikri et en solidarité au mouvement du Hirak dans le Rif et pour la libération de tous les prisonniers politiques au Maroc
    Le 27 octobre est la date du deuxième anniversaire de la mort effroyable du jeune Mouhcine Fikri, marchand de poissons qui a été broyé dans une benne à ordures après l’intervention de la police marocaine alors qu’il tentait de récupérer sa cargaison d’espadons saisie et détruite par cette même police à (...)

  • Au Maroc, montée de la protestation et retour de l’État policier

    28 juillet 2018

    Du Rif à Zagora, en passant par Jerada et les zones minières, jusqu’au mouvement de boycott des produits des compagnies symbolisant la « prédation économique de l’entourage du roi », les germes d’un nouveau mouvement large de protestation sont plantés.
    À l’heure où les procès du Hirak du Rif se poursuivent dans les tribunaux du Nord du Maroc et à Casablanca, le Maroc vit sur une plaque chauffante sur le plan social. Et pourtant, le régime, plus répressif qu’il ne l’a jamais été sous l’ère du roi Mohammed (...)

  • Grève, occupations, manifestations, boycott des examens les étudiants algériens en médecine ne lâchent pas

    10 avril 2018

    Occupations de l’ensemble des 13 CHU (centres hospitaliers universitaires) d’Algérie, boycott des examens, manifestions interdites et violemment réprimées à Alger, mais manifestations possibles à Oran et à Constantine. Depuis le 15 décembre 2017, la grève des médecins résident-e-s (l’équivalent des « internes » en France) n’a pas faibli et s’apprête à durer.
    Les médecins résident-e-s algériens-nes réalisent 7 années d’études en médecine générale puis 4 ou 5 années dans une spécialité. A ces longues d’études (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120

septembre 2019 :

Rien pour ce mois

août 2019 | octobre 2019

S'abonner à notre lettre d'information :