Secrétariat international de la CNT

[Paris] Rif/Maroc : Rassemblement à l’occasion des deux ans de la mort de Mohcine Fikri

Publié le mardi 23 octobre 2018

Rassemblement à l'occasion de l'anniversaire des deux ans de la mort de Mohcine Fikri et en solidarité au mouvement du Hirak dans le Rif et pour la libération de tous les prisonniers politiques au Maroc

local/cache-vignettes/L213xH300/44288347_2229950417235019_2222191713600929792_n-0221f.jpg?1540288680

Le 27 octobre est la date du deuxième anniversaire de la mort effroyable du jeune Mouhcine Fikri, marchand de poissons qui a été broyé dans une benne à ordures après l'intervention de la police marocaine alors qu'il tentait de récupérer sa cargaison d'espadons saisie et détruite par cette même police à Al Hoceima. Ce meurtre horrible a depuis suscité l'indignation partout au Maroc mais aussi en Europe. Il a été le point de départ d'un vaste mouvement social qui a gagné tout le Rif.

Les manifestations n'ont pas cessé depuis d'éclater au Maroc et en Europe pour réclamer la fin des abus de pouvoir du régime. Un mouvement populaire s'est constitué en demandant des mesures de développement socio-économique et culturel.
Malgré les promesses du roi du Maroc, Mohamed VI, la seule réponse concrète à ce jour est la répression perpétrée par les forces de sécurité marocaine. Des centaines de prisonniers politiques sont actuellement incarcérées au Maroc. Des procès expéditifs dans ce qui est un simulacre de justice, ont débouché parfois sur des lourdes peines allant jusqu'à 20 ans de prison ferme sous le fallacieux prétexte invoqué par tous les régimes dictatoriaux pour incarcérer les opposants, le tristement célèbre "complot contre l’État".

Il est donc urgent qu'une mobilisation collective en France et en Europe se construise rapidement en solidarité au Rif et aux mouvements au Maroc pour dénoncer cette politique répressive et demander des comptes à l’État marocain qui n'a pas hésité à faire emprisonner des hommes, des femmes, des enfants innocents pour imposer son autorité au moyen de méthodes révoltantes tel que des tortures physiques et psychologiques dans les geôles marocaines. De même il est important de dénoncer la complicité du pouvoir français à la répression des mouvements sociaux au Maroc. Cette commémoration est également l'occasion de nouveau de manifester notre solidarité totale et absolue avec les prisonniers politiques et de ce fait nous exigeons
leur libération immédiate et sans condition.

C'est pour manifester notre solidarité totale et absolue avec les prisonniers politiques et exiger leur libération immédiate et sans condition, que les organisations et personnalités signataires du présent texte appellent à un rassemblement le
samedi 27 octobre à 17h30,
sur la place de la fontaine des innocents : Place Joachim du Bellay, 75001 Paris
Métro-RER Châtelet-Les Halles (Sortie Place Lescot)

novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

S'abonner à notre lettre d'information :