Syndicat interprofessionnel de la presse, des médias, de la culture et du spectacle

Un syndicalisme autogestionnaire et sans permanent

Du management en archéologie préventive à l’ère de la post-vérité

Quand un véhicule de service est retiré d’un centre archéologique parce que le chauffeur qui s’est fait flashé au volant ne s’est pas dénoncé et que ce retrait rend plus difficile qu’auparavant le travail de tous les agents de ce centre déjà impacté par la réduction du parc,

Ceci n’est pas une sanction collective !

Quand le retrait de ce véhicule concerne en particulier quatre personnes déjà en difficulté dans leurs missions en raison de surcharges de travail et que ces quatre personnes sont des femmes,

Ceci n’est pas une mesure sexiste !

Quand, pour écarter un directeur adjoint scientifique et technique (DAST) qui ne remplit pas ses missions, on lui crée sur mesure une nouvelle mission pour laquelle il n’a aucune compétence particulière tout en désorganisant le travail des autres,

Ceci n’est pas une aberration !

Quand un Conseiller Sécurité Prévention se retrouve à devoir gérer la sécurité des diagnostics et des fouilles sur un territoire plus vaste que le Portugal ou la Hongrie,

Ceci n’est pas une catastrophe assurée !

Quand, pour écarter un directeur interrégional qui ne remplit pas ses missions, on lui crée sur mesure une nouvelle mission hautement prestigieuse pour laquelle il n’a pas de compétence particulière tout en désorganisant le travail des autres,

Ceci n’est pas un placard doré !

Quand un poste de DAST est ouvert au recrutement interne pendant seulement dix-sept jours et que l’information n’est pas communiquée à tous les agents,

Ceci n’est pas la porte ouverte au copinage !

Quand le président est un homme, le directeur délégué est un homme, sept directeurs interrégionaux sur huit sont des hommes, dix-neuf DAST sur vingt-trois sont des hommes,

Ceci n’est pas incompatible avec la recherche d’une labellisation égalité et diversité !

Quand un directeur délégué convoque une chargée de communication et lui annonce sans préavis, les pieds sur son bureau, que son contrat n’est pas reconduit parce qu’elle fait mal son travail,

Ceci n’est pas du mauvais cinéma !

Quand un directeur délégué crée une nouvelle mission de délégué aux relations institutionnelles et au mécénat pour un professionnel de la politique qui cumule déjà les casquettes de conseiller municipal PRG (Parti radical de gauche) de Carrières-sous-Poissy, de président du Groupe Radical Citoyen Démocrate Écologiste Centriste au Conseil régional d’Île-de-France, de délégué général PRG et de secrétaire général du Pôle Radical et Écologiste, à tel point qu’on peut raisonnablement se demander si ses missions au sein de l’établissement l’occupent beaucoup,

Ceci n’est pas un scandale !

Quand un directeur délégué supplante la présidence de l’établissement et ne tient aucun compte de l’avis des représentants du personnel en instance,

Ceci n’est pas le signe d’une dérive autoritaire !

Quand les licenciements, départs volontaires, mises à disposition, arrêts de longue durée, tentatives de suicide, décès suspects… se multiplient,

Ceci n’est pas la conséquence d’un management ultra-violent !

En revanche, ne nous y trompons pas !

Tout ceci veut dire que le management de l’archéologie préventive est bien entré dans l’ère de la post-vérité. Pour nos dirigeants, les mots n’ont plus aucun sens, les faits n’ont plus aucune importance ! Ils n’ont clairement pas peur de nier l’évidence et d’appeler « blanc » ce qui est manifestement noir. Il est temps de réagir ! Il est temps de rappeler à nos dirigeants quels sont celles et ceux qui génèrent réellement la richesse culturelle, qui créent réellement des connaissances, qui sauvegardent réellement le patrimoine, bien de tous ! Il est temps de rappeler à nos dirigeants quels sont celles et ceux qui touchent un salaire légitime au sein de l’établissement et quels sont ceux qui, en revanche, parasitent le système !

Sortons du surréalisme de cette situation !

Refusons l’ère des « faits alternatifs » !

La réalité est simple, ne nous laissons plus faire !

CECI EST UN APPEL À LA LUTTE !


Pour contacter la CNT-CCS Archéologie et Patrimoine : secteur-archeologie@cnt-f.org

Pour contacter la section syndicale de l’Inrap : cnt@inrap.fr

Lire la suite

Articles les plus récents

  • Tracts

    Du management en archéologie préventive à l’ère de la post-vérité

    Tract de la section syndicale de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) de la Fédération CNT Communication Culture Spectacle (CCS).
    Quand un véhicule de service est retiré d’un centre archéologique parce que le chauffeur qui s’est fait flashé au volant ne s’est pas dénoncé et que ce retrait rend plus difficile qu’auparavant le travail de tous les agents de ce centre déjà impacté par la réduction du parc,
    Ceci n’est pas une (...)

  • Groupe Le Monde

    La lettre d’info n°12 de la CNT du « Monde »

    La dernière lettre d’info de la section CNT du « Monde » vient d’être publiée. À lire et à télécharger !
    Au sommaire : Petites et grandes manœuvres Des nouvelles de l’édition Pigistes au Monde… et à RFI Droit de recueil (suite)
    Petites et grandes manœuvres
    Parmi les mesures d’économie annoncées par la direction lors du point d’information qui a suivi la réunion du conseil de surveillance, le 4 juillet dans l’auditorium, le « contrôle (...)

  • Europe

    Amazon : grève générale européenne le 16 juillet !

    Nous publions l’appel des travailleurs et des travailleuses d’Amazon Espagne à une journée de grève avec leurs collègues de toute l’Europe à l’occasion du « Prime day » le 16 juillet.
    Amazon  : un droit du travail au rabais
    La lutte contre les abus de la multinationale Amazon et pour le partage des bénéfices se répand à travers l’Europe. Malgré la stratégie préméditée de l’entreprise d’ouvrir de nouveaux centres dans des pays plus « (...)

  • Europe

    Le «  modèle  » Amazon : Travaille, consomme… et tais-toi  !

    Réflexion sur le « modèle » Amazon à l’occasion de l’appel des camarades espagnols pour une grève générale européenne le 16 juillet.
    Work hard * On nous fait croire aujourd’hui qu’en un claquement de doigts, une légère pression sur notre souris d’ordinateur, nous pourrions avoir en quelques heures seulement tout ce que l’on veut. Un monde idéal où tous nos désirs seraient accessibles. C’est, entre autres, ce que nous vend Jeff Bezos, patron (...)

  • Liberté d’expression

    Soutien à Soheil Arabi

    Incarcéré depuis novembre 2013, le photojournaliste et blogueur anarcho-syndicaliste Soheil Arabi encourt le risque d’une exécution imminente.
    Le Syndicat interprofessionnel de la presse, des médias, de la culture et du spectacle (SIPMCS) de la Confédération nationale du travail (CNT) tient à exprimer son soutien au journaliste iranien Soheil Arabi, incarcéré à Téhéran depuis novembre 2013. Parce qu’il a publié des photos du soulèvement de 2009, caricaturé Ali Khamenei et (...)

  • Groupe Le Monde

    La lettre d’info n°11 de la CNT du « Monde »

    Voici la dernière lettre d’info de la section CNT du « Monde ». À lire et à télécharger !
    Au sommaire : « Et toi, t’es payé combien ? » Garde d’enfants : et si on jouait collectif ? Publications d’auteur : ne vous laissez pas plumer ! Accord sur les pigistes (suite) Agenda Bonus : le « partenariat » avec Wirecutter
    « Et toi, t’es payé combien ? »
    Parler d’argent, ça ne se fait pas. Il paraît que c’est malpoli, que ça n’est pas dans la (...)

  • Edito

    Festival de la CNT : 29, 30 juin et 1er juillet 2018

    Les militantes et les militants de l’Union des syndicats CNT de la région parisienne ont le plaisir de vous annoncer que le festival annuel de la CNT-rp se tiendra du 29 juin au 1er juillet 2018 à la Parole errante (à Montreuil).
    Ces deux dernières années ont encore été marquées du sceau de fortes mobilisations contre la mise en œuvre des orientations politiques du gouvernement toujours plus sécuritaires, répressives et autoritaires envers toutes les personnes qui continuent de (...)

  • Météo des luttes

    Salarié·e·s de la post-production : rendez-vous le 28 mai !

    Le SIPMCS soutient le mouvement des salarié·e·s de la post-production et appelle au rassemblement le 28 mai à 14 heures devant le siège de la direction générale du travail.
    Communiqué des Monteurs associés du 6 mai :
    Quelle curieuse danse que celle des syndicats de producteurs ! À quoi jouent-ils ?
    Suite aux grèves des monteurs, monteurs son, bruiteurs et mixeurs des 10 et 19 avril, les syndicats UPC, SPI et API ont fait des propositions communes le 3 mai dernier.
    Pour la première fois, (...)

  • Médias autrement

    Syndicalisme et écologie

    Le SIPMCS a souhaité réagir au numéro de mai 2018 de la revue "Silence" intitulé "Le syndicalisme peut-il être écolo ?".
    Salut Silence,
    Modeste réaction quant à ton dossier du numéro 467 de mai 2018 : plutôt que de le nommer « Le syndicalisme peut-il être écolo ? », il aurait mieux valu le nommer « Comment le syndicalisme peut-il ne pas être écolo ? ».
    En effet, le syndicalisme n’est pas que la défense des conditions de travail, contrairement à ce que laisserait penser le déprimant (...)

  • Wolters Kluwer France

    WKF/Cour de cassation : le vrai visage de la justice de classe !

    Une enquête d’« Alternatives économiques » publiée ce mercredi 18 avril explique comment le SIPMCS et les autres syndicats de l’entreprise Wolters Kluwer France (WKF) ont été victimes d’un conflit d’intérêt de juges de la Cour de cassation. Le vrai visage de la justice de classe, défendant les entreprises contre les droits des travailleurs...
    Voici ci-dessous l’enquête de Marc Chevallier, « Des magistrats de la Cour de cassation juges et parties ? »
    Peut-on à (...)

|