» Accueil » Tracts de la fédération
 
Réorganisation à L’Isle Adam CDIS

BIENTÔT LA RÉORG

Vers septembre, le bureau sera réorganisé, cela se traduira, comme toutes les restructurations à la Poste par un maximum d’emplois supprimés. A L’Isle-Adam CDIS, nous serons gâtés : toutes les nouvelles saloperies vont nous tomber dessus, du nouveau casier de tri au TG 4 en passant par une généralisation des horaires pourris.

Organize

TG 4 :

Nouvelle machine qui effectue le travail à notre place et visant à supprimer le tri général. Cependant cette machine ne peut pas prendre tout le courrier et ce sera à nous d’intercaler le courrier que l’on aura trier avec celui de la machine. La Poste nous fait croire à un gain de temps pour dégraisser du personnel alors qu’il n’en est rien. A Osny cette machine est déjà en activité, selon les facteurs c’est un leurre nous ne partirons pas plus tôt en tournée, nous partirons même plus tard car la TG 4 tombe en panne au moins une fois par semaine en moyenne.
Notre travail ne nous appartient plus : impossibilité de faire sa tournée dans le sens voulu, seule la machine décide. Combien de titulaires font leur tournée dans le sens du BI ? Laisserions nous une machine décider à notre place la manière dont nous faisons notre travail ?

Casiers verticaux :

Casiers grâce auxquels il sera possible de supprimer le piquage et donc selon le discours de la boite de passer encore plus de temps dehors en rallongeant les quartiers. Seule La Poste trouve une fonctionnalité à ce casier car il permet de sucrer des postes. Dans les faits, ce casier entraînera une multiplication des erreurs de distribution - surtout pour les rouleurs - nous n’aurons plus les moyens de vérifier que le courrier est bien adressé.

Horaires pourris :

Un des principal fait de cette réorg est la généralisation des horaires mixtes (voir QL 17). Pour assurer la collecte lorsque le service départ va dégager ce sont les facteurs qui assurons le relevage, les liaisons avec les satellites et la collecte. Cela entraînera une hausse du temps passé en bagnole, une multiplication des trajets entre chez soi et le bureau de poste car bien entendu nous n’avons plus de cantine et pas le droit aux tickets restaurant.

Il est donc clair qu’on n’a strictement rien à gagner, sinon une dégradation de nos conditions de travail. Evidement toutes les distris auraient du combattre en même temps ces réorganisations, au lieu de lutter chacune leur tour de manière isolée. Car seuls, ça va être tendu de combattre une direction aussi expérimentée par toutes les réorgs précédentes et son corollaire de manipulation de masse avec un pseudo choix entre quelques scénarios déjà écrits à l’avance… Mais ça ne doit surtout pas nous rendre défaitistes, en pensant que tout est perdu d’avance ! En effet plus on luttera, plus on pourra sauver d’acquis, et chaque emploi doit être défendu, de plus notre résistance à cette restructuration sera analysée par la DOTC, et jouera donc aussi pour les autres réorganisations qui toucherons l’Isle-Adam. Si on fait rien maintenant, les prochaines attaques seront encore plus destructrices ! Au contraire notre capacité à résister pourra calmer la boite dans son zèle libéral, et pourra même nous redonner confiance dans les luttes à venir.

SYNDIQUE-TOI CNT ET LUTTE

Document au format .pdfRéorganisation à L’Isle Adam CDIS