Préparons la riposte sociale, soyons ingouvernables

Le

Communiqué confédéral du 01-05-2017

Préparons la riposte sociale, soyons ingouvernables

pour une réelle convergence des luttes

Ce 1er Mai s’inscrit dans un contexte social particulier, celui de l’entre deux tours des élections présidentielles. La population aura le choix entre un ancien banquier prônant un libéralisme sauvage et la candidate FN dont le programme se résume à la haine des étranger.es et qui ose prétendre défendre les plus pauvres, les ouvrier.es, alors que ce parti sera toujours l’allié de la bourgeoisie et l’ennemi des travailleur.euses.

À la CNT, l’agenda social qui nous préoccupe, celui des travailleur.euses, des précaires et des opprimée.es, n’a pas à se plier à celui de la bourgeoisie et des capitalistes, car nous poursuivons un projet de société qui voit bien au-delà des réformes et élections.

En tant qu’organisation syndicale revendiquant l’autonomie des luttes, le combat premier pour nous, et au-delà, pour l’ensemble des salarié.es, est d’organiser une riposte sociale à chaque réforme antisociale, à chaque attaque contre les acquis sociaux que la classe ouvrière a arrachés de haute lutte, à chaque montée des idées réactionnaires, réformistes, fascisantes, qui progressent d’année en année.

POURQUOI CES IDÉES PROGRESSENT-ELLES ?

Nous ne croyons pas qu’il puisse y avoir une véritable adhésion idéologique à des politiques qui vont à l’encontre des intérêts des travailleur.euses. En réalité, les pouvoirs politique et financier (qui ne font qu’un) utilisent les médias dominants pour diffuser des messages simplistes et déformés, qui présentent la société capitaliste comme étant un modèle (...)

Lire la suite

Le 33, rue des Vignoles

Tout savoir sur la situation du 33, rue des Vignoles

Soutenir le 33

Tout savoir
sur la situation
du 33, rue des Vignoles

En savoir plus