Secrétariat international de la CNT

Turquie : solidarité avec un objecteur de conscience

Publié le samedi 28 juin 2008

Mehmet Bal a déclaré son objection de conscience en 2002 et a été envoyé
dans la
Prison Militaire de Adana, dans laquelle il a fait 33 jours de grève de la
faim,
à cause des violences qui lui ont été infligées là-bas.

Dans l'après-midi du dimanche 8 juin 2008, l'objecteur de conscience
Mehmet Bal
a été encore une fois arrêté par la police. Le lendemain, il a été envoyé
dans
le Prison Militaire de Hasdal, où il a été victime d'un lynchage par 5-6
prisonniers sous la supervision et la provocation de l'administration
pénitentiaire.

Dans la soirée du 8 juin, Bal a été frappé vers minuit par les soldats de
garde
dans la Garnison de Police Militaire de Besiktas où la police l'avait
emmené.
Dans la soirée du 9 juin, il a été violemment tabassé dans sa cellule de
la
prison militaire de Hasdal par les autres prisonniers, avec la
connaissance,
l'approbation, et l'encouragement de la hierarchie militaire. Bal a été
emmené à
l'Hopital Militaire Gumussuyu dans la matinée du 10 juin, et renvoyé dans
la
prison Militaire de Hasdal le soir même, malgré le fait qu'il ait été
l'objet de
violences et de lynchage dans cette institution.

L'expérience récente de Mehmet Bal, qui a été psychologiquement et
physiquement
torturé, prouve une fois de plus que la torture est encore aujourd'hui
utilisée dans les prisons militaires envers les objecteurs de conscience et tous
ceux qui
font preuve de n'importe quelle forme de « désobéissance ».

Suite à cela, nous avons avertit la presse pour soutenir Mehmet Bal et
faire
cesser les violences qu'on lui inflige. Pour ceux et celles qui veulent
envoyer
des fax pour soutenir Mehmet Bal, on vous fait suivre le texte type. Vous
pouvez aussi envoyer un mail à mehmetbalaozgurluk gmail.com.

Kara Kizil France.


voici le texte à faxer :

AU CONSEIL DES GÉNÉRAUX DE TURQUIE
AU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE
À LA COMMISSION DES DROITS DE L'HOMME DU PARLEMENT TURC
À LA DIRECTION DE LA PRISON MILITAIRE DE HASDAL

Mehmet Bal a déclaré son objection de conscience en 2002 et a été envoyé
dans la
Prison Militaire de Adana. Il a été emprisonné puis relâché grâce à un
certificat médical, puis jugé sans sa présence et arrêté le 8 juin 2008.
J'ai été informé par ses avocats que Mehmet Bal a été torturé à la Prison
Militaire de Besisktas le soir du 8 juin puis envoyé à la Prison Militaire
de
Hasdal.

J'ai su aussi que le soir du 9 juin, Mehmet Bal a été transféré à la
Prison
Militaire de Hasdal sous la direction d'un sous officier militaire de
garde, il
a été mis dans une cellule où on a donné comme consigne aux autres
prisonniers :
« faites tout ce qui est nécessaire, vous savez quoi faire, rappelez lui
les
règles de la prison », et pendant qu'il entrait dans sa cellule, Bal a
immédiatement été agressé et frappé par des prisonniers.
Dans la matinée du 10 juin, il a été emmené dans l'Hopital Militaire
Gumussuyu à
cause des violences subies puis retransféré dans la prison Militaire de
Hasdal
le soir même.

Je déclare porter attention à toute forme de traitement violent qui serait
infligé durant la détention de Mehmet Bal qui a déjà été sévèrement
agressé et
lynché.

Mehmet Bal a maintenant été transféré dans la Prison Militaire d'Adana.

Je tiens aussi à vous informer que les traitements subis par Mehmet Bal
dans
votre prison, seront surveillés de près par les avocats et le public.

Je déclare que la présente affaire a été communiquée auprès du public
national
et international, et que les procédures légales nécessaires ont été
engagées.

Nom :
Date :

Prison Militaire Adana : 0090 322 344 3119
Commission des Droits de l'Homme du Parlement
Turc : 0090 312 420 5394
Ministère de la Défense : 0090 312 425 11 50
Conseil des Généraux de Turquie : 0090 312 425 08 13
Premier Ministre Turc : 0090 312 417 04 76
Présidence de la République Turque : 0090 312 441 38 16

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :