Secrétariat international de la CNT

Soutien à Vincenzo

Publié le vendredi 4 octobre 2019

Depuis le jeudi 8 août, le camarade Vincenzo a été arrêté à Rochefort en Terre (Morbihan) où il vit depuis 8 ans. Il était sous le coup d’un mandat d’arrêt européen à son encontre suite à la participation au contre sommet de Gênes en 2001 et à une manifestation antifasciste interdite à Milan en 2006. Il a été depuis incarcéré au centre de détention de Vézin le Coquet, pour une procédure d’extradition.
Le chef d’accusation sur lequel est basé son mandat : « Dévastation et saccage », est considéré comme un crime contre l’ordre public. Ce crime a été introduit par le code Rocco de 1930 (période mussolinienne) et est encore en vigueur aujourd’hui pour réprimer les révoltes de rue. Ce code permet de condamner à des peines de prison de 8 à 15 ans, sans avoir à prouver la culpabilité des inculpés. Il est suffisant de se trouver à un endroit où a lieu le désordre.
La demande d’extradition de Vincenzo par le gouvernement italien est évidemment politique et la répression des militants antifascistes ou altermondialistes est toujours organisée à l’échelle internationale. C’est pourquoi nous devons nous aussi nous montrer organisés et solidaires. De nombreux rassemblements et soutiens ont été exprimé depuis août pour empêcher l’extradition et exiger sa libération. La mobilisation doit s’amplifier pour assurer à Vincenzo qu’il pourra redevenir libre et vivre où il veut.

Pour informations :
site de soutien : https://www.comite-soutien-vincenzo.org/
local/cache-vignettes/L300xH156/banniere-1024x530-2fe42.jpg?1570177013

janvier 2022 :

Rien pour ce mois

décembre 2021 | février 2022

S'abonner à notre lettre d'information :