Secrétariat international de la CNT

Mexique : Tumultueuse marche de l’APPO (Oaxaca)

Publié le lundi 13 novembre 2006

Des dizaines de milliers de personnes ont participé aujourd'hui à la marche convoquée par l'Assemblée Populaire des Peuples d'Oaxaca (APPO) pour le départ du gouverneur Ulises Ruiz, et durant son parcours depuis la route à Mexico DF jusqu'au Centre Historique, les contingents ont reçu innombrables démonstrations de soutien de la part des habitants.

La marche a également été convoquée pour répudier la présence de la Police Fédérale Préventive (PFP). En plus des membres de l'APPO, ont participé des familles de détenus et de disparus à partir du commencement du conflit, et spécialement à partir de l'arrivée de la PFP il y a neuf jours.

De la même manière, ont marché maîtres, caravanes de groupes solidaires provenants d'autres parties du pays, membres du Conseil Général de Grève de la ville de Mexico, des colons d'Atenco et des membres du Front Populaire Francisco Villa.

Sur le parcours, de nombreux habitants des zones de Brenamiel et de Santa Rosa ont exprimé leur soutien aux marcheurs de différentes manières.

Les contingents ont commencé leur entrée dans la zone urbaine de la ville, capitale de l'Etat d'Oaxaca, deux heures après le début de la marche, au milieu de nombreuses consignes contre Ulises Ruiz, la PFP et le président Vicente Fox.

A celle déjà connue, "Ulises est déjà tombé, est déjà tombé !", a été ajoutée celle de "Oaxaca n'est pas un quartier militaire, dehors l'Armée",

Durant le parcours, des dizaines de contingents se sont joints à la marche, qui s'est terminée à l'ex couvent de Santo Domingo.

La Jornada, 05 novembre 2006, 14 h 02 (21h 02 en europe).

P.-S.

Source : la Jornada

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :