Secrétariat international de la CNT

Maroc : solidarité avec l’UMT de Chefchaouen contre l’arbitraire du Pacha de la ville

Publié le mercredi 4 février 2009

La section des travailleurs des collectivités locales de Chefchaouen du syndicat UMT (Union Marocaine du travail) sont actuellement victimes d'une répression antisyndicale de la part du Pacha (Maire) de la ville. local/cache-vignettes/L91xH92/images-5-9a83f.jpg?1422826252

La CNT se solidarise des travailleurs en lutte pour le respect des droits syndicaux à Chefchaouen comme ailleurs. Nous invitons en outre à envoyer des faxs de protestation à la mairie de la ville. Ci -joint le texte d'appel de nos camarades marocains :


DEMANDE DE SOUTIEN

L' AUTORITÉ LOCALE REPRÉSENTÉE PAR LE PACHA DE LA VILLE DE CHEFCHAOUEN A REFUSE DE RECEVOIR LE DOSSIER DE RENOUVELLEMENT DU BUREAU LOCAL DE LA PROVINCE DE CHEFCHAOUEN AFFILIE A LA FÉDÉRATION NATIONALE DES TRAVAILLEURS ET FONCTIONNAIRES DES COLLECTIVITÉS LOCALES SANS AUCUNE JUSTIFICATION.

EN EFFET LE 08/01/2009 LEDIT BUREAU A TENU SON RASSEMBLEMENT GÉNÉRAL POUR LE RENOUVELLEMENT DU BUREAU EN QUESTION CONFORMÉMENT AUX LOIS EN VIGUEUR ET EN PRENANT LES MESURES REQUISES DANS CE SENS. CEPENDANT LORSQUE LES REPRÉSENTANTS DUDIT BUREAU SE SONT ADRESSES LE 13/01/2009 AUX SERVICES COMPÉTENTS DU PACHALIK DE LA VILLE DE CHEFCHAOUEN POUR LE DÉPÔT DU DOSSIER, ILS ONT ÉTÉ ÉTONNÉS D'APPRENDRE QUE LE PACHA DE LA VILLE A DONNE SES ORDRES A SES SUBORDONNES DE NE PLUS RECEVOIR LE DOSSIER EN QUESTION SANS DONNER DE JUSTIFICATIONS PLAUSIBLES.

PAR LA SUITE NOUS AVONS ÉTÉ OBLIGES D'ENVOYER LE DOSSIER PAR COURRIER RECOMMANDE AVEC ACCUSE DE RÉCEPTION, MAIS NOTRE SURPRISE A ÉTÉ PLUS GRANDE LORSQUE NOUS AVONS APPRIS QUE LE PACHA EN QUESTION A ENCORE UNE FOIS REFUSE DE RECEVOIR LE DOSSIER EN MALTRAITANT LE L'AGENT EN CHARGE DU COURRIER.

NOUS NOTONS CET INCIDENT AVEC ÉTONNEMENT ET STUPÉFACTION D'AUTANT PLUS QUE NOTRE BUREAU A ÉTÉ CRÉE DANS LA PROVINCE DEPUIS 2001 ; EN MÊME TEMPS NOUS CONSIDÉRONS QUE CE COMPORTEMENT CONSTITUE UNE PREMIÈRE DANS L'EXERCICE DES LIBERTÉS GÉNÉRALES QU'ON SE DOIT DE DÉNONCER ET DE LUTTER CONTRE.

TOUT EN VOUS FAISANT PART DE CE QUI S'EST PASSE, NOUS SOLLICITONS VOTRE INTERVENTION DILIGENTE AFIN QUE CE COMPORTEMENT DESTINE A ÉBRANLER UN DROIT FONDAMENTAL DES CITOYENS NE PRENNE UNE AMPLEUR BEAUCOUP PLUS LARGE.

DE MÊME NOUS CONSIDÉRONS QUE CET ACTE EST UNE RIPOSTE A NOTRE ATTITUDE DE DÉVOILEMENT ET DE DÉNONCIATION DE LA CORRUPTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE DANS LA PROVINCE DE CHEFCHAOUEN.

IL EST A SIGNALER QUE NOUS AVONS ÉTÉ OBLIGES DE RECOURIR A UN HUISSIER DE JUSTICE LE 28/01/2009 POUR LE DÉPÔT DU DOSSIER, MALHEUREUSEMENT NOUS AVONS ÉTÉ INFORME PAR LE CAÏD, LE KHALIFA ET LE RESPONSABLE DU BUREAU D'ORDRE , EN PRÉSENCE DE L' HUISSIER DE JUSTICE, QUE LE PACHA REFUSE TOUJOURS DE RECEVOIR LE DOSSIER EN QUESTION.

ENFIN, NOUS AVONS ÉTÉ INFORME LE 29/01/2009 PAR LE PACHA EN PRÉSENCE DU CHEF DE CABINET DU GOUVERNEUR DE LA PROVINCE QUE LA CAUSE DU REFUS EST DUE A LA PRÉSENCE D'UN MEMBRE DE JAMAAT AL ADL WA AL IHSSANE DANS LA FORMATION DUDIT BUREAU, CE QUI EST EN CONTRADICTION AVEC LA CONSTITUTION DU ROYAUME ET LES LOIS EN VIGUEUR, SACHANT QUE L'AGENT D'AUTORITÉ EN QUESTION A DEMANDE QUE LA DÉCISION CONCERNANT CE DOSSIER DOIT ÊTRE TRANCHÉ PAR M.LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE PUISQUE CETTE AFFAIRE SELON SES DIRES LE DÉPASSE.


POUR ENVOYER VOTRE SOUTIEN :

FAX DU GOUVERNEUR DE LA PROVINCE DE CHEFCHAOUEN :
039 98 60 75 / 039 98 66 91

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :