Secrétariat international de la CNT

Manifestations le 5 Juin à Paris (15h00 à Bastille), et dans toute la France

Publié le vendredi 4 juin 2010

titre documents joints

Voilà 4 jours qu'Israël a pris d'assaut la « flottille de la liberté ». La propagande d'État et la censure militaire n'ont pas tardé à se mettre en place. Le nombre de personnes qui sont tombées sous les balles israéliennes n'est toujours pas connu avec exactitude et le sort réservé à leurs compagnons n'a été dévoilé que tardivement. Au moins 9 personnes ont été tuées et environ 500 personnes,dont nos camarades des Missions civiles, ont été incarcérées dans la prison de Beersheba, au portes du désert du Neguev (Nakab pour les Palestiniens), avant d'être libérés progressivement grâce aux fortes mobilisations internationales.

Pour justifier une telle tuerie, Benjamin Netanyahu et les officiels israéliens, ont immédiatement invoqué une prétendue légitime défense. Ces manœuvres médiatiques ne peuvent faire oublier que quoi qu'il se soit passé sur ce bateau, Israël en choisissant de lancer une opération militaire contre une flottille civile et désarmée porte l'entière responsabilité des morts.

Les mensonges israéliens s'attaquent également aux militants de la flottille, morts, blessés ou entre leurs mains en les associant au terrorisme. Ce procédé, utilisé de longue date pour justifier les atrocités commises contre les Palestiniens veut effacer des consciences le but principal de cette initiative internationale : il s'agit de briser le blocus, cette punition collective imposée dans le silence et la complicité générale des États aux habitants de Gaza depuis 2007. C'est bien cet objectif politique que condamne et réprime Israël.

Nous tenons à exprimer notre soutien à tout-es les militant-e-s emprisonné-e-s en raison de leur participation à la flottille de la liberté.

La barbarie est tous les jours à l'œuvre en Palestine. Cette semaine deux Palestiniens ont été assassinés lors d'un raid israélien à Gaza. Les murs d'apartheid continuent d'enfermer les Palestiniens, de les priver de leur terre et de leur liberté, tandis que la colonisation sioniste avance, expulsant toujours davantage de Palestiniens de leur maison, réduisant toujours plus leur espace vital.

Le Groupe de Travail Palestine du Secrétariat International de la CNT appelle à :

- se joindre à la manifestation parisienne du samedi 5 juin à 15h à la Bastille pour dénoncer les crimes commis en toute impunité par l'État israélien que ce soit contre les internationaux ou au quotidien contre les Palestiniens

- à rejoindre et à relayer les initiatives de la campagne BDS (boycott-désinvestissement-sanctions), moyen efficace de pression contre les intérêts israéliens

- à organiser dans l'unité avec les organisations progressistes la mobilisation pour la défense des droits des Palestiniens

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :