Secrétariat international de la CNT

Communiqué pour la libération de Salah Hamouri, et celle de tous les palestiniens-iennes emprisonné-e-s !

Publié le mercredi 23 août 2017

titre documents joints

Salah Hamouri a été enlevé à son domicile de Jérusalem-Est dans la nuit du 22 au 23 août par les forces israéliennes d'occupation. A cette heure sa famille ne sait pas où il se trouve ni les raisons de cette capture.
local/cache-vignettes/L300xH221/salah-e843f.png?1503526946

Ce franco-palestinien de 32 ans a déjà purgé une peine de 7 ans d'emprisonnement et avait été libéré le 11 décembre 2008 dans le cadre d'un échange de prisonniers. Depuis sa libération, Salah avait repris des études de sociologie à l'université de Birzeit. Il s'est aussi marié à une citoyenne française qui, depuis la naissance de leur fille, s'est vu interdire par Israël l'entrée sur le territoire.
Cette interpellation a donc lieu dans un contexte de harcèlement contre Salah et sa famille alors même qu'il a déjà répondu de son plein gré à des convocations dont il est toujours ressorti libre car rien ne peut lui être reproché. De vives tensions ont lieu à Jérusalem depuis plusieurs semaines suite à la tentative d'installation de portiques pour accéder à l'esplanade des mosquées et la destruction de maisons palestiniennes, dont la dernière à Silwan cette semaine.
Nous sommes donc particulièrement inquiets par cette disparition. La pratique de l'internement administratif (sans procès et sans motif explicite) et le secret quant au lieu de détention alimentent de fortes craintes. Nous appelons le consulat français à Jérusalem à intervenir auprès des autorités israéliennes afin d'obtenir sa libération. Il est indispensable que sa famille et son avocate soient à minima tenues informées du motif de sa capture et de son lieu de détention actuelle.

La CNT dénonce l'arbitraire et l'injustice dont se rendent coupables une fois de plus les autorités israéliennes.

La CNT vous invite à contacter le consulat français à Jérusalem pour exprimer votre inquiétude et exiger son intervention : diplomat france-jeru.org

Liberté pour Salah et tous les palestiniens-iennes emprisonné-e-s !

(voici ci-dessous un modèle de lettre qui peut être repris pour envoi)

Paris, le 24 août 2017

Monsieur le Consul Pierre Cochart,

Salah Hamouri a été enlevé à son domicile de Jerusalem-Est dans la nuit du 22 au 23 août par les forces israéliennes d'occupation. Il est actuellement détenu et dans l'attente d'un procès qui doit avoir lieu ce dimanche.
Ce jeune franco-palestinien de 32 ans a déjà purgé une peine de 7 ans d'emprisonnement et avait été libéré le 11 décembre 2008 dans le cadre d'un échange de prisonniers. Depuis sa libération, Salah avait repris des études de droit à l'université de Birzeit et vient de valider son diplôme d'avocat. Il s'est aussi marié à une citoyenne française qui, depuis la naissance de leur fille, s'est vue interdire par Israël l'entrée sur le territoire.

Cette interpellation a donc lieu dans un contexte de harcèlement contre Salah et sa famille alors même qu'il a déjà répondu de son plein gré à des convocations dont il est toujours ressorti libre car rien ne lui a alors été reproché.
Nous sommes donc particulièrement inquiets. La menace de la détention administrative (sans procès et sans motif explicite) alimente de fortes craintes. Nous appelons le consulat français à Jérusalem à intervenir auprès des autorités israéliennes afin d'obtenir sa libération et qu’il ne soit pas placé en détention administrative à l’issue de la phase interrogatoire. Il est indispensable que sa famille et son avocate soient à minima tenues informées des évolutions de la situation en temps et en heure.
Nous vous demandons, Monsieur le consul, d'intervenir au plus vite auprès des autorités israéliennes pour défendre les intérêts de Salah Hamouri, obtenir sa libération et qu’il ne soit pas placé en détention administrative à l’issue de la phase interrogatoire. Il est indispensable que sa famille et son avocate soient à minima tenues informées des évolutions de la situation en temps et en heure. Nous vous demandons aussi d'appuyer les démarches afin que sa femme puisse se rendre à Jérusalem quand elle le souhaite.

Veuillez croire, Monsieur le consul, en nos sincères salutations attachées à la lutte anti-coloniale.

Le secrétariat international de la CNT.

local/cache-vignettes/L213xH300/comm_salah_hamouri-page-001-c73d2.jpg?1503608059

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

S'abonner à notre lettre d'information :