Secrétariat international de la CNT

#HermanaNoEstásSola, Ma sœur tu n’es pas seule !

16 mai

local/cache-vignettes/L200xH157/csjuin2018_espagne_lamanala_icono2-d613e.jpg?1526508762
Sœur, moi si je te crois.

Pour rappel des faits, un groupe de 5 hommes, dont un flic et un militaire, est jugé depuis novembre 2017 pour un viol commis en réunion lors des fêtes de Pampelune en 2016. Le groupe d’agresseurs se faisait surnommer La Manada (La Meute).

Mais lors du verdict du procès le jeudi 26 avril 2018, les faits ont été requalifiés en agression sexuelle et non plus en viol. Les agresseurs ont été condamnés à 9 ans de prison et 50 000 euros d’amende chacun, alors que 22 ans d’enfermement étaient réclamés par l’avocat de la victime.

Ce verdict choque, car il minimise la violence des faits au motif que la jeune fille aurait suivi le groupe au départ. De plus, durant le procès, des d’enquêteurs privés auraient espionné la jeune fille pour prouver ses « mœurs douteuses » et discréditer l’accusation. Ce qui choque ici, c’est la victoire de la rhétorique de la culture du viol. C’est-à-dire, que l’on réduise la question du consentement à une impression sur la personne et non sur son témoignage.

Durant les manifestations de colère qui ont suivi le verdict, les slogans « Nous nous te croyons » ont été entendus.

Les groupes "nosotros" de la CNT-Espagne ont rapidement réagi par des rassemblements et des communiqués : « Nous ne tolérons pas un pouvoir judiciaire qui, dans le meilleur des cas, est caduque et inutile, socialement nuisible, sans réflexion et formation sur le genre, et dans le pire des cas, conforme à une élite patriarcale qui nourrit le terrorisme machiste. Prenez note, nous n’allons pas nous arrêter et nous avons de la créativité pour alimenter notre colère. Sœurs et frères, nous nous verrons dans la rue. ».

La CGT-Espagne appelle à une journée de mobilisation féministe le 16 mai partout en Espagne.
Après un 8 mars combatif et exemplaire en Espagne, le combat doit continuer et s’intensifier partout contre la culture du viol et la société patriarcale.

Le GT Europe

Masquer l'article

Les derniers articles parus

  • #HermanaNoEstásSola, Ma sœur tu n’es pas seule !

    16 mai

    Le verdict d’un procès contre des violeurs soulève une grande partie de l’opinion espagnole.
    Sœur, moi si je te crois.
    Pour rappel des faits, un groupe de 5 hommes, dont un flic et un militaire, est jugé depuis novembre 2017 pour un viol commis en réunion lors des fêtes de Pampelune en 2016. Le groupe d’agresseurs se faisait surnommer La Manada (La Meute).
    Mais lors du verdict du procès le jeudi 26 avril 2018, les faits ont été requalifiés en agression sexuelle et non plus en viol. Les agresseurs (...)

    Lire la suite...

  • Regards croisés « Sahara Occidental -Kanaky » à la CNT région parisienne

    16 mai

    Dans le cadre de la quinzaine anti-coloniale à Paris, une soirée s’est déroulée le vendredi 16 mars 2018, dans les locaux de la Confédération Nationale du Travail (CNT), avec pour thème : « Regards croisés : Sahara Occidental - Kanaky ».
    Cette soirée qui a rassemblé plus d’une soixantaine de personnes, a été co-organisée par les groupes Afrique et Océanie du secrétariat international de la CNT, l’AFAPREDESA (Association des familles des prisonniers et disparus sahraouis), le CORELSO (Comité pour le respect (...)

    Lire la suite...

  • Grève générale illimitée au Tchad ! Soutien international au peuple tchadien !

    23 avril

    Au Tchad et en particulier dans la capitale N’Djamena, un mouvement de contestation sociale prend de l’ampleur. À l’appel des syndicats, une grève générale a débuté fin janvier dans les services publics (administrations, enseignement, magistrature, santé) et s’étend au secteur privé. La répression organisée par le régime dictatorial du président Idriss Déby est violente. Nous exprimons notre solidarité et notre soutien international au peuple tchadien. Nous dénonçons le silence complice de la France, soutien (...)

    Lire la suite...

  • Allemagne. Répression post-G20

    23 avril

    Dans le Combat syndicaliste de septembre 2017 (n°426), nous vous présentions la répression physique du G20 à Hambourg. Aujourd’hui, c’est l’heure de la répression judiciaire...
    En juillet 2017, le G20 à Hambourg a été l’occasion d’une violence policière d’un niveau de répression exceptionnelle afin d’intimider et criminaliser les mouvements de gauche qui se sont opposés à ce sommet. Avec comme bilan, de nombreux blessés et plusieurs centaines d’arrestations. Une trentaine de personnes, majoritairement des (...)

    Lire la suite...

  • Royaume-Uni, déclin des grandes centrales syndicales et montée des syndicats radicaux

    23 avril

    Le groupe Europe du Secrétariat International a choisi de traduire ce texte intéressant du numéro d’hiver 2017 du journal Freedom, qui donne un éclairage sur l’actualité et l’état du syndicalisme au Royaume-Uni.
    Tandis que les grandes centrales syndicales britanniques cherchent désespérément un nouvel élan, les plus précaires s’organisent sans elles pour défendre leurs droits.
    Le Trades Union Congress (TUC), (organisation fédératrice des syndicats britanniques), est confronté à une baisse du nombre de (...)

    Lire la suite...

  • Campagne pour le boycott du tourisme en Turquie

    21 avril

    Le Secrétariat International de la CNT-f relaie cet appel du Conseil démocratique kurde en France de boycott du tourisme en Turquie.
    CAMPAGNE POUR LE BOYCOTT DU TOURISME EN TURQUIE Pourquoi pourriez-vous envisager d’aller en Turquie ?
    La Turquie est une destination touristique prisée pour ses vacances bon marché, son climat agréable, ses plages et ses sites historiques millénaires.
    Pourquoi devriez-vous éviter d’aller en Turquie ?
    Le régime turc devient de plus en plus autocratique avec un (...)

    Lire la suite...

  • Meeting de soutien à la lutte du peuple kanak : les interventions

    18 avril

    Le 21 mars dernier, un meeting de solidarité avec la lutte du peuple kanak était organisée à la Bourse du Travail de Paris à l’initiative du Mouvement des Jeunes Kanak en France (MJKF), de l’Union Syndicale des Travailleurs Kanak et des Exploités (USTKE), de l’Association Information et Soutien aux Droits du Peuple Kanak (AISDPK) et du Collectif Solidarité Kanaky dont est membre la CNT.
    Le 21 mars dernier, un meeting de solidarité avec la lutte du peuple kanak était organisée à la Bourse du Travail (...)

    Lire la suite...

  • Grève, occupations, manifestations, boycott des examens les étudiants algériens en médecine ne lâchent pas

    10 avril

    Occupations de l’ensemble des 13 CHU (centres hospitaliers universitaires) d’Algérie, boycott des examens, manifestions interdites et violemment réprimées à Alger, mais manifestations possibles à Oran et à Constantine. Depuis le 15 décembre 2017, la grève des médecins résident-e-s (l’équivalent des « internes » en France) n’a pas faibli et s’apprête à durer.
    Les médecins résident-e-s algériens-nes réalisent 7 années d’études en médecine générale puis 4 ou 5 années dans une spécialité. A ces longues d’études (...)

    Lire la suite...

  • Italie : La CUB aux côtés des travailleurs français en lutte

    5 avril

    La Confederazione Unitaria di Base, membre du Réseau Européen des Syndicats Alternatifs et de Base dont fait partie la CNT, a envoyé ce message, que nous reproduisons traduit en français.
    Italie : La CUB aux côtés des travailleurs français en lutte
    En Italie, nous avons déjà connu la vague libérale qui a entraîné l’annulation du principe de l’universalité et la gratuité de certains services, la privatisation qui ont réduit la présence de l’État dans le système bancaire, l’industrie et les services, et (...)

    Lire la suite...

  • Mort d’Anna Campbell, militante IWW, tuée à Afrin le 15 mars 2018.

    3 avril

    Mort d’Anna Campbell, membre de la section des IWW de Bristol, tuée à Afrin le 15 mars 2018.
    Le Secrétariat International de la CNT-F exprime ses condoléances à la famille d’Anna CAMPBELL- Helin Qerecox étant son nom de guerre au Rojava -, à ses proches et à ses camarades de la section IWW de Bristol.
    Anna Campbell a été tuée le 15 mars, le convoi dans lequel elle se trouvait ayant été bombardé par les forces aériennes de l’armée turque.
    Anna Campbell était une militante anarchiste, féministe qui avait (...)

    Lire la suite...