Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Femmes Libres Saint-Etienne


Femmes Libres » est un outil non-mixte de lutte contre les violences patriarcales sur les lieux de travail, dans les pratiques syndicales, dans l’espace privé ou public.


CNT FEMMES LIBRES SAINTE [20/11/2018]

Le groupe CNT Femmes Libres Sainté, s’associe aux Sampianes pour une journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre 2018.
Soyons nombreuses et nombreux
CNT FL Sainté
24 novembre 2018 : Marche nationale des Femmes contre les violences patriarcales et sexistes.
25 novembre 2018 : Journée internationale contre les violences faites aux femmes, en mémoire des 3 soeurs Mirabal, Patria, Minerva et Maria Teresa, assassinées par la dictature en République Dominicaine, en  ... (Lire la suite)


Le 25 Novembre 2018 est la Journée internationale contre les violences machistes, sexistes et patriarcales. [20/11/2018]

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences machistes et patriarcales, Les Sampianes, collective féministe stéphanoise, vous convie à :
▶ 14h-17h : Après-midi d’échanges et de rencontres sur la Place du Peuple : stand, table de presse, prises de paroles, ateliers...
▶ 17h30 : Lecture collective du livre le Ventre des Femmes de Françoise Vergès.*
« Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d’avortements et de stérilisations sans consentement  ... (Lire la suite)


De Mujeres libres à Femmes libres Plaidoyer pour une coordination de Femmes Libres au sein de la CNT [20/02/2018]

Nos luttes ne nous renvoient pas dos à dos. Complémentaires, elles s’additionnent
En 1936, Mujeres Libres revendique de mettre fin au « triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes ». En juillet 1937, avec ses 20 000 adhérentes, provenant majoritairement des secteurs populaires, Mujeres Libres défend l’émancipation des femmes et leur participation à la lutte révolutionnaire. L’organisation se réclame d’un « féminisme prolétarien » dans le but de se dissocier du féminisme libéral  ... (Lire la suite)


MUJERES LIBRES EN ESPAGNE [13/02/2018]

Il y a deux choses qui, parce qu’elles sont iniques, commencent à s’effondrer dans le monde : le privilège de la classe qui fonda la civilisation du parasitisme, d’où est né le monstre de la guerre ; et le privilège du sexe mâle qui transforma la moitié du genre humain en êtres autonomes et l’autre moitié en êtres esclaves, et créa un type de civilisation unisexuelle : la civilisation masculine.
Suceso Portales, Mujeres Libres, 1938, N° 10
Durant les premières années du XXème siècle, les anarchistes  ... (Lire la suite)