Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Mobilisations


Pour un logement digne pour toutes et tous : rassemblement acte II ! VENDREDI 5 AVRIL (AUJOURD’HUI) À 16H DEVANT LA PRÉFECTURE DE SAINT-ETIENNE [5/04/2019]

A l’appel du collectif « pour que personne ne dorme à la rue », manifestation en soutien aux personnes sans abri devant la préfecture pour le droit fondamental au logement.
VENDREDI 5 AVRIL (AUJOURD’HUI) À 16H DEVANT LA PRÉFECTURE DE SAINT-ETIENNE


La CNT appelle à une journée de grève le 8 mars 2019, journée internationale des droits des femmes. [25/02/2019]

Nous revendiquons :
L’égalité salariale*homme/femme ;
L’application réelle des lois contre le harcèlement moral et sexuel en entreprise ;
La lutte contre les discriminations à l’embauche liées au genre et/ou aux orientations sexuelles ;
La reconnaissance du travail domestique ;
La fin des contrats partielsimposés ;
Une augmentation significative des salaires et du taux de cotisations
La titularisation et CDIsationdes contrats précaires ;
La régularisation de toutes et tous les sans papiers ;  ... (Lire la suite)


MOBILISATION SOLIDARITÉ AVEC LES INCULPES 42 DE LA LOI TRAVAIL : JEUDI 7 MARS 2019 [19/02/2019]

Camarades,
Le comité de soutien des inculpés du mouvement contre la loi Travail dans la Loire appelle à :
*Manifestation jeudi 7 mars 2019 à 11h30 devant la Bourse du Travail de Saint-Étienne* *Rassemblement le même jour devant le TGI de Saint-Étienne à 13h*
Ce sera l’occasion de dénoncer les dérives liberticides des gouvernements successifs depuis de nombreuses années : dans la rue, dans les boîtes, dans les quartiers,...
*Important :*
Pétition à diffuser largement :  ... (Lire la suite)


Appel à mobilisation le 14 juin à 12h30 Tribunal de Saint-Étienne pour le procès de 5 personnes poursuivies suite à la tentative d’ouverture d’un immeuble à Saint-Étienne. [1er/06/2018]

Le 31 octobre dernier à Saint-Étienne, il fait froid, il pleut, et comme tous les hivers sont toujours à la rue plus d’une centaine de personnes dont plusieurs familles roumaines, parfois installées à Saint-Étienne depuis de nombreuses années. Des enfants de 2 à 15 ans, des personnes malades, des femmes enceintes, des familles subissent chaque jour le harcèlement des forces de l’ordre, qui les chassent de chaque lieu où elles s’installent. Ne pouvant se poser nulle part, après plusieurs courriers, des  ... (Lire la suite)



Dans cette rubrique