Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Articles de CNT Femmes Libres Sainté parus sur le Combat Syndicalyste 2019
[Posté le 5/10/2019]

Combat Syndicaliste Mensuel de la Confédération du Travail CNT)

-  articles de CNT Femmes Libres Sainté parus sur le CS N° 440 janvier 2019

Violences faites aux femmes : lever la chape de plomb)

Une permanence d’écoute initiée par CNT Femmes libres Saint-Etienne.

Entendre et CROIRE les femmes victimes de violences patriarcales.

PDF - 423.7 ko
Violences faites aux femmes : lever la chape de plomb

Défendre avec elles, leurs droits et leur dignité.CNT Femmes Libres Sainté propose un espace d’écoute confidentiel non mixte (femmes) aux femmes victimes de vio-lences patriarcales et colo-niales. (lire la suite ...)

-  articles de CNT Femmes Libres Sainté parus sur le CS N°441 février 2019

Journée féministe le 25 novembre place du peuple

Féministes, tant qu’il le faudra. Le 25 novembre, journée mondiale contre les violences faites aux femmes.

A Saint-Etienne, le groupe CNT Femmes Libres a choisi de s’associer au collectif féministe Les Sampianes et à l’association Marsha (entraide entre personnes trans et/ou intersexes) pour cette journée en mémoire des trois sœurs Mirabal, Maria Teresa, Patria et Minerva, assassinées par le dictateur Rafael Trujillo le 25 novembre 1960, en Républicaine Dominicaine. Minerva, l’aînée, avait refusé les avances de Tru-jillo, grand harceleur sexuel de jeunes femmes, et avait entraîné Maria Teresa 12Organe de presse de la Confédération Nationale du TravailFÉVRIER 2019Ici et maintenantFéministes, tant qu’il le faudraLe 25 novembre, journée mondiale contre les violences faites aux femmes.Saint-Etienne, le groupe CNT Femmes Libres a choisi de s’associer au collectif féministe Les Sampianes et à l’association Marsha (entraide entre personnes trans et/ou intersexes) pour cette journée en mémoire des trois sœurs Mirabal, Maria Teresa, Patria et Minerva, assassinées par le dictateur Rafael Trujillo le 25

PDF - 1 Mo
Journée féministe le 25 novembre place du peuple

novembre 1960, en Républicaine Dominicaine. Minerva, l’aînée, avait refusé les avances de Tru-jillo, grand harceleur sexuel de jeunes femmes, et avait entraîné Maria Teresa et Patria, ses jeunes sœurs dans une lutte à mort contre lui. Toutes trois ont été assassinées à la machette (lire la suite ...)

-  articles de CNT Femmes Libres Sainté parus sur le CS N°442 mars 2019

Groupe de travail CNT F L : Où se forme le patriarcat

Genèse d’une formation syndicale qui questionne les violences internes dans une société genrée, raciste, en plus d’être classiste.

Pour faire écho au 8 mars, jour-née internationale des droits des femmes, et tandis que le nombre des féminicides s’est accéléré depuis le 1er janvier 2019 (22 au 15 février), nous, militantes

PDF - 1.1 Mo
Groupe de travail CNT F L : Où se forme le patriarcat

féministes cénétistes de Saint-Etienne et Paris avons choisi de revenir sur la formation contre les violences patriarcales créée par nos camarades du groupe CNT Femmes Libres 33, forma-tion dont nous avons bénéficié et qui nous a enthousiasmées. (lire la suite ...)

-  articles de CNT Femmes Libres Sainté parus sur le CS N°443 avril 2019

Fières et en colère

Le 8 mars, le jour, la nuit, à Metz, Saint-Etienne, Nantes, en soutien aux ouvrières turques, aux femmes algériennes.

Contre toutes les violences, sexuelles, sociales, sala-riales...

PDF - 719.3 ko
Fières et en colère

en un mot, patriar-cales, les militant·es de la CNT et les groupes CNT Femmes Libres, en non-mixité ou en mixité choisie, se sont fait entendre, le 8 mars 2019 : Nous ne lâcherons rien. (lire la suite ...)

-  articles de CNT Femmes Libres Sainté parus sur le CS N°444 mai 2019

Les algériennes revendiquent leurs droits

Entretien avec une des féministes de la collective non mixte d’Alger.

En Algérie, le peuple vient de faire chuter de son trône le monarque, président de la République depuis 20 ans. Le groupe CNT Femmes libres Sainté a questionné une militante de La Collective

PDF - 1 Mo
Les algériennes revendiquent leurs droits

non mixte qui, depuis des années en Al-gérie, mène une lutte autogestion-naire, libertaire et féministe pour définir et imposer une place des femmes égale à celle des hommes dans une société qui s’apprête à tout reconstruire.Nous sommes solidaires et alliées d’un combat qui fait écho au nôtre. (lire la suite ...)