Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

La CNT ailleurs


Notre-dame-des-Landes : une grande victoire des opposant·es au projet [18/01/2018]

mercredi 17 janvier 2018
Après des décennies de lutte et une dizaine d’années d’occupation, quelques années après l’échec d’une opération militaire visant à expulser la Zad, la décision d’abandon du grand projet inutile et imposé de délocalisation de l’aéroport de Nantes à Notre-dame-des-Landes a enfin été annoncée ce 17 janvier.
La CNT se réjouit de cette décision, qui est le fruit du rapport de force imposé par les occupant·es et paysan·es de la zone, la solidarité hexagonale et internationale, l’unité des  ... (Lire la suite)


Guide pratique de l’intérim, nouvelle brochure syndicale de la CNT 44 [19/11/2016]

La CNT 44 a décidé de rédiger une brochure à propos des droits des travailleur·euse·s intérimaires. En effet ces dernier·ères ignorent trop souvent leurs droits de base, et d’autant plus leurs droits syndicaux et leur capacité à s’organiser collectivement.
La Brochure
Quels droits pour les travailleurs.euses intérimaires ?
Introduction
Le droit à la formation
Témoignages
Les droits sociaux
Témoignages
Représentativité et droit syndical
Quelques mots sur le CDI en intérim
Témoignages
Intérim à haut  ... (Lire la suite)


GOODYEAR : LA VRAIE VIOLENCE EST DU CÔTÉ DE L’ÉTAT ET DE LA JUSTICE BOURGEOISE ! [17/01/2016]

15 janvier 2016
Goodyear : La vraie violence est du côté de l’état et de la justice bourgeoise !
Quand le 12 janvier dernier, la justice condamne 8 anciens salarié-es de l’usine Goodyear à 9 mois de prison ferme dans le cadre de leur lutte contre la fermeture de leur usine, c’est un nouveau signe envoyé par l’Etat et les patrons, que leur vision du soi-disant « dialogue social », c’est « marche ou crève », et si possible, crève en silence et sans te révolter.
Le patronat peut ainsi jeter à la rue des  ... (Lire la suite)


Soutien aux militant-es libertaires arrêté-es en Espagne ! [31/10/2015]

Depuis le début de l’année, en Espagne, on assiste à un durcissement de la répression contre les mouvements sociaux et de protestation. La loi « Mordaza » (« du baillon »), d’abord, entrée en vigueur cet été et qui a pour but de réduire les droits de manifestation et d’expression. Dans le même temps a été déclenchée une vague de descentes policières dans les milieux libertaires, ayant mené à de nombreuses arrestations. Les opérations « Pandora », « Piñata (ou Pandora 2) », et ce 28 octobre dernier, l’opération  ... (Lire la suite)



Dans cette rubrique