Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Rassemblements samedi 28 novembre 2020 15H : RETRAIT DU PROJET DE LOI « SÉCURITE GLOBALE »
[Posté le 26/11/2020]

RASSEMBLEMENT SAMEDI 28 NOVEMBRE / 15H00 / PLACE JEAN JAURÈS

MANIFESTATION DÉCLARÉ EN PRÉFECTURE / ATTESTATION EN PIÈCE JOINTE

Suite au succès du rassemblement du samedi 21 novembre 2020 contre la loi de sécurité globale réunissant plus d’un millier de stéphanois.es les syndicats de la CNT de la Loire s’inscrivent dans la dynamique entamée par les organisateur.rice.s et participant.e.s de cette mobilisation.

C’est pourquoi nous lançons un nouvel appel au rassemblement le samedi 28 novembre à 15H Place Jean Jaurès, à Saint-Étienne. Notre objectif est de réaffirmer que face à un projet ultra-militarisé et sécuritaire une alternative est possible, celle de la liberté et des droits de l’Homme !

En effet, cette loi va permettre de dissimuler les violences policières, accroître la vidéo-surveillance, mettre en place une reconnaissance faciale en temps réel et donner plus d’autorité à la police municipale. Un tout qui va conforter la police et l’État dans leur usage excessif de la violence et dans leur impunité vis-à-vis de la justice

Une peine de prison et jusqu’à 45 000 € d’amende serait alors encourues pour le simple fait d’avoir diffusé des images d’un.e policiers.ère, même si celui/celle-ci est responsable de violences.

Certains articles de cette loi permettront l’autorisation et la généralisation de l’usage des drones de surveillance ainsi que la mise en place de la reconnaissance faciale sur une manifestation, ce qui représente une atteinte forte au droit de manifester et une menace de répression constante pour les militant.e.s.

Au-delà de ces article entamant la liberté de la presse et plus généralement grippant les mécanismes qui permettent d’affirmer que la France est le pays des droits de l’Homme et de la liberté, le projet de loi sécurité globale porte une vision de la sécurité rétrograde et autoritaire. Cette loi crée une situation de subordination de la démocratie par la sécurité ; ce qui est sérieusement inquiétant pour l’avenir de notre pays en laissant des pouvoirs incontrôlés à l’appareil étatique, en amenuisant nombre de droits dans la vie de tous les jours, et en empêchant les moyens de contestation démocratiques d’avoir lieu de manière aboutie.

Nous ne tolérons plus que nos libertés soit piétinées ! Nous ne tolérons plus le monopole de la violence qu’exercent l’état et sa police ! Nous ne tolérons plus la mise en place d’une pseudo justice qui se contente de condamner les opprimé.e.s !

RETRAIT TOTALE DU PROJET DE LOI SÉCURITÉ GLOBALE !

PDF - 62 ko
Attestation-de-déplacement-dérogatoire .pdf
Word - 46.5 ko
Attestation-de-déplacement-dérogatoire .docx

Les mauvais jours finirons...

A bas la l’état policier !

RDV Samedi dans la rue

Premières organisations appelant au rassemblement.

CNT, CNT JEUNES, CGT, FSU, FO, SOLIDAIRE, ALTERNATIBA, COMITÉ ANTIFA SAINT-ÉTIENNE, JEUNESSE COMMUNISTE 42, NPA, ENSEMBLE St-Etienne, LIBRE PENSÉE, LIGUE DES DROITS DE L’HOMME, HALTE AU CONTRÔLE NUMÉRIQUE, PCF, JEUNES RÉVOLUTIONNAIRES, LA FRANCE INSOUMISE

PDF - 225.5 ko
Appel Rassemblement loire 28.11.20

Répondre à cet article