CNT 30 : S’unir pour résister ! Pour un syndicalisme révolutionnaire et autogestionnaire

Accueil > Publications > Coup de griffe

Coup de griffe

Dernier ajout : 4 juin 2017.

  • Coup de Griffe n°19 : Le Mirage de l’auto-entreprenariat 
     
    - Coup de griffe

    Le MIRAGE DE L’AUTO-ENTREPRENARIAT
    L’ultralibéralisme veut transformer les salarié·es en petits patrons.
    Auto ou micro, précarité toujours
    Désormais appelé micro-entrepreneur, le statut d’auto-entrepreneur a été créé en 2008 par la loi dite de « modernisation de l’économie ». Cette merveilleuse invention injecte de la « flexibilité » dans nos vies et grignote lentement mais sûrement l’idée même de métier, au profit d’une prestation dont les conditions sont mises en concurrence au plus (...)

  • COUP DE GRIFFE N°18 : LOI TRAVAIL ET TPE 
     
    - Coup de griffe

    Voici le numéro 18 de "coup de griffe", le périodique d’action syndicale de la CNT 30.
    Au sommaire : bilan et perspectives de la lutte contre la loi travail / élections TPE : s’unir pour résister à l’oppression patronale.
    (cliquer sur l’image ci-dessous pour télécharger)
    .

  • COUP DE GRIFFE N°17 : NON À L’ÉTAT D’URGENCE... NON À L’ÉTAT ! 
     
    - Coup de griffe

    Le numéro 17 de Coup de Griffe, périodique d’action syndicale de la CNT 30, est sorti. Au sommaire, une analyse du mécanisme de l’état d’urgence, et de l’utilisation par l’État de ses forces répressives au service de la sauvegarde du système capitaliste....(à télécharger ci dessous en pdf)

  • COUP DE GRIFFE N°16 : POUR UN 1er MAI DE COMBAT ! 
     
    - Coup de griffe

    Comme chaque année dans de nombreux pays, le 1er mai sera l’occasion pour les travailleuses et les travailleurs et leurs organisations de célébrer l’histoire du mouvement social et syndical. Pourtant, faut-il le rappeler, cette journée est à son origine une journée de lutte plutôt que de célébration. Elle trouve ses racines dans la grève générale du 1er mai 1886 aux États-Unis (impulsée – certains l’oublieront volontiers – par un syndicalisme libertaire) pour la journée de travail de huit (...)

  • Coup de Griffe N°15 
     
    - Coup de griffe

    UNE SEULE LUTTE, LA LUTTE DES CLASSES !
    Depuis plusieurs semaines maintenant, nous assistons à une rentrée politique surréaliste : un remaniement ministériel faisant enfin assumer à ce gouvernement son idéologie libéral, des annonces en cascades contre les classes populaires telles que la fin que l’encadrement des loyers, la mise à plat, via la négociation syndicat / patronat des 35 heures, une annonce de chasse ouverte aux chômeurs-euses par des contrôles renforcés de Pôle emploi, ainsi qu’une (...)

  • Coup de Griffe N°14 
     
    - Coup de griffe

    Attaque du service public et
    destructions des droits sociaux : C’est au capital de payer, pas aux travailleurs-euses
    Pendant plus de dix jours les cheminot-e-s ont entamé une grève reconductible majoritaire (contrairement aux dires des médias, les syndicats appelant à ce mouvement représentaient environ 60% des votes aux dernières élections professionnelles à la SNCF) afin de s’opposer à la casse de la SNCF et à la libéralisation du rail voulue par l’Union (...)

  • Coup de Griffe N°13 
     
    - Coup de griffe

    FACE AUX MULTIPLES ATTAQUES QUE SUBIT LE MONDE DU TRAVAIL
    Tous et toutes en grève le 18 mars 2014.
    Mardi 18 mars, une intersyndicale regroupant la CGT, la FSU, FO et Solidaires appelle à une journée d’actions interprofessionnelles (grèves, manifestations, rassemblements...) à laquelle la CNT participera.

  • Coup de Griffe N°12 
     
    - Coup de griffe

    NOS DROITS SOCIAUX NE SONT PAS NEGOCIABLES !
    Gouvernement et patronat s’entendent sur une chose : imposer des mesures d’austérité au prétexte d’une crise économique. Il s’agit là d’une succession de réformes visant à remettre en cause l’ensemble des acquis
    sociaux des travailleurs (Réformes des retraites, Loi sur « la sécurisation de l’emploi », pacte de « responsabilité »). Ces directives gouvernementales permettent au patronat et aux actionnaires de s’enrichir encore un peu plus sur le dos des (...)

  • Coup de Griffe N°11 
     
    - Coup de griffe

    FACE A LA PRECARITE ET A LA CASSE SOCIALE :
    DEFENDONS NOS DROITS !
    Après l’ANI, la réforme des retraites, c’est au tour de l’assurance chômage d’être dans le collimateur du gouvernement et du patronat. En effet, la convention de l’assurance chômage arrivant à son terme le 31 décembre prochain, gouvernement, syndicats patronaux et syndicats de salariés reprendront leur place à la table des négociations début janvier (...)

  • Coup de Griffe N°10 
     
    - Coup de griffe

    Cotisation sociale :
    Une arme des travailleurs-euses, contre le capitalisme
    Dette de l’Etat, « trou » de la Sécu, « déficit » dans les caisses des retraites et celles de l’UNEDIC, licenciements massifs, boom du chômage, blocage des salaires, précarité, etc. Mais aussi violences policières et répression du mouvement social..Pourtant ce ne sont là que des conséquences d’un choix de société : celui d’un capitalisme triomphant. Celui d’un monde où les possédants et dirigeants politiques ne (...)

0 | 10