Accueil > La revue > Nouveautés lecture > BD engagées... > Oms en série

Oms en série

dimanche 9 décembre 2012, par Greg

Parallèlement à la sortie de l’adaptation de Niourk par Olivier Vatine (voir recension sur le site), la collection « Les univers de Stefen Wul » nous propose le premier tome de la trilogie Oms en série. On y retrouve, côté scénario, toute l’efficacité de Wul inspirée par une idée de départ « classique » mais riche en potentiel. Les Draag, race supérieure (intellectuellement et... physiquement au regard de leur taille gigantesque) ont réduit les humains - les "Oms" - au statut d’animaux de compagnie.

L’un de ces humains domestiqués va apprendre à lire et conduire son peuple sur le chemin du savoir et de la révolte. Les deux espèces – chacune associée à un style graphique caractéristique – vont alors s’engager dans un combat acharné.

Sans en avoir l’air, dans le feu du récit, Wul interroge la notion de civilisation : le rapport à la liberté (l’incompréhension entre les humains domestiqués et les « sauvages » insurgés) et la manière dont une société se sclérose et décline.

Le rendu de la couverture – faussement vieillie et craquelée – nous plonge immédiatement dans cette SF d’hier qu’on a toujours plaisir à (re)découvrir aujourd’hui ! (GC)

Oms en série, T.1 : Terr, sauvage, Jean-David Morvan et Mike Hawthorne, Ankama, 2012, 56 p., 13,90 €.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0