Accueil > La revue > Nouveautés lecture > BD engagées... > James Joyce, l’homme de Dublin, Alfonso Zapico

James Joyce, l’homme de Dublin, Alfonso Zapico

samedi 1er juin 2013, par Greg

Alfonso Zapico nous invite à glisser nos pas dans ceux de « l’homme de Dublin », James Joyce. Pas forcément un exercice facile, tant le romancier irlandais voyagea et ne cessa de déménager, au gré de ses difficultés financières. Son Dublin, il le reconstruit de l’étranger, peut-être comme Ulysse rêvait son Ithaque sur le chemin du retour. Le rapport à la patrie, sous fond de guerre pour l’indépendance, est d’ailleurs complexe chez Joyce. Mais, qu’est-ce qui n’est pas complexe chez cet auteur ? Une complexité que la simplicité du trait en noir et blanc parvient à mettre en avant. Si la BD ne se risque pas à offrir des clés pour la lecture des œuvres les plus ardus de Joyce (réservant ce défi au dossier final qui propose une belle initiation aux textes de Joyce sous la plume de Valery Larbaud) elle nous guide cependant dans les méandres de sa vie et dans les ambiguïtés du personnage, génial, effroyablement imbu de lui-même et méprisant pour les autres. En 239 pages, l’exhaustivité est au rendez-vous, la routine du quotidien, les obsessions du romancier, la perte progressive de la vue.

Une belle découverte à ne pas manquer...

À noter que cet auteur espagnol prépare actuellement un nouveau projet, La Ballade du nord qu’il consacre à l’histoire de son pays : la révolte minière de 1934 aux Asturies, moment clé dans l’histoire du mouvement ouvrier espagnol.

(G.C.)

James Joyce, l’homme de Dublin, Alfonso Zapico, Futuropolis, 239 p., 2013, 27 €.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0