Accueil > La revue > Nouveautés lecture > Dans les revues... > Dialogue

Dialogue

vendredi 30 juillet 2010, par Greg

Voir le site de la revue Dialogue

-  Dialogue, n° 138, octobre 2010, 7 €.

Le trimestriel du GFEN (Groupe français d’éducation nouvelle) s’intitule « Difficulté scolaire : comment retourner la peau du destin ? ». C’est un compte rendu des 3 e rencontres nationales sur l’accompagnement que ce mouvement pédagogique a organisé au printemps dernier. Des comptes rendus d’expérience (l’Auto-école de Saint-Denis notamment), d’instructives synthèses (ce qu’est l’effet Pygmalion, un historique de la politique Zep), une attaque des « bonnes intentions » qui remplaceraient le choix d’objectifs rigoureux (par une inspectrice générale…) tout cela, à défaut d’être nouveau, n’est pas inintéressant.

- 
Dialogue N° 136,
revue trimestrielle du GFEN, le N°7 €,
abonnement 4 numéros 28 €.

Communiqué :

"Oui, il est nécessaire de transmettre le patrimoine humain et la
question des apprentissages est la clé de voûte de l’éducation
nouvelle ; mais instruire c’est éduquer et la transmission peut être
une normalisation ou une émancipation, individuelle et collective.

Ce numéro de la revue interroge différentes situations de
transmission, décrit des mécanismes à l’œuvre au cœur des pratiques,
facteurs d’aliénation et d’inégalités scolaires et sociales, propose
des alternatives. Des analyses, des comptes rendus de pratiques en
histoire, langues étrangères, français langue étrangère,
littérature..., avec des enfants ou des adultes, montrent que
lorsque les connaissances sont réappropriées, inventées, en
interactions avec autrui, elles deviennent des outils mentaux, des
vecteurs de développement personnels et collectifs. Oui, à certaines
conditions, la transmission produit de l’émancipation."

Pour lire la suite

Avril 2010 - 64 pages - 7 euros (+ port 1,57 €)
Abonnement 1 an, 4 numéros : 28 euros - adhérents au GFEN 20 euros
Commande au GFEN : 01 46 72 53 17 / www.gfen.asso.fr

Collège... l’impasse ?

Le numéro 103 de la revue
du GFEN (Groupe français
d’éducation nouvelle) s’attaque à la délicate question
du collège, sous le titre, Collège : diversifier ou démocratiser l’accès au savoir.
La pertinente introduction
au dossier, signée Jean-
Yves Rochex, va à l’encontre de bien des idées
reçues, pointant là où ça fait
mal : "Pour commencer, il
me semble nécessaire de
penser le collège, moins
comme « maillon faible »
(expression qui laisserait
supposer qu’il en est de
moins faibles, de plus assurés), que comme symptôme, révélateur ou précipité
de l’état de notre système
éducatif, et des difficultés
et contradictions qui le travaillent.” S’en suit 50
pages qui, délaissant les
habituelles lamentations,
proposent des pistes pour
émanciper l’éducation au
collège.

Compte-rendus
d’expériences, analyses de
projets, décryptage de l’accès inégalitaire au savoir et
des remédiations possibles… autant d’ouvertures, d’invitations au débat
et à la réflexion, de projets
à mettre en place dans nos
classes et nos établissements.

Certains articles
sont tout simplement incontournable comme celui intitulé Toute école est une
école expérimentale qui fait
écho à une présentation du
collège mis en place par M-
D Pierrelée dans la Sarthe.
Autre article à ne pas manquer La réforme du collège
a eu lieu de Michel Breut qui
éclaire d’un regard sociologique la crise du collège en
terme de classes "A partir
de 1975, on va chercher à augmenter la part des
couches moyennes dans la
population en diminuant les
effectifs d’ouvriers. La
réforme est réalisée par la
gauche dans les années 80
et au début des années 90.
Elle est fondée sur une
alliance d’intérêts entre les
élites et les couches
moyennes au détriment de
la frange la moins qualifiée
des ouvriers, des employés
et des chômeurs, habitant
des banlieues."


Dialogue N° 103,
revue trimestrielle du GFEN, le N°7 €,
abonnement 4 numéros 28 €.
Chèques à envoyer à GFEN -
Dialogue 6, avenue Spinoza
94200 Ivry.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0