CNT 66

23 septembre : Contre la répression du mouvement social !

mercredi 23 septembre 2015

A l’heure où le gouvernement Valls aggrave son offensive libérale, à l’heure où le patronat accentue licenciements et précarité, et alors que plus que jamais, un mouvement social d’ampleur se pose comme la seule alternative pour les travailleur-se-s, les dirigeants politiques et le capital n’ont qu’un objectif : la répression des individus afin de criminaliser l’action collective.

Nous organisons aujourd’hui avec les organisations syndicales et politiques :
SOLIDAIRES 30, AL 30 et NPA 30 un rassemblement en solidarité avec un militant de la CNT 57, condamné à verser une amende de 40.000 euros à la SNCF, suite à l’occupation des voies de la gare de Metz en 2006 (Action collective lors des luttes contre le CPE).

Mais plus largement, contre la criminalisation du mouvement social dans son ensemble.

RDV mercredi 23 septembre à 18h00, devant la gare de Nîmes, Avenue feuchères.

la CNT 30

Plus d’infos :
http://www.cnt-f.org/30/

document joint :

communique cnt 23 septembre - amnistie mouvement social. (PDF - 84.7 ko)

http://www.cnt-f.org/


A l’occasion de la journée nationale pour les libertés syndicales ce mercredi 23 septembre 2015 :

- Respect du droit syndical pour la CDMT-Poste de Martinique !

- Amnistie pour Fouad Harjane condamné à verser 40 000€ à la SNCF pour l’occupation par 800 personnes de la Gare de Metz en 2006 dans le cadre de la lutte contre le CPE.

NON A LA CRIMINALISATION DU MOUVEMENT SOCIAL !

Merci de regarder la vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=9_d-e9u9y5Q


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 214 / 285498

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License