CNT 66

CNT-f. Communiqué du secrétariat international pour la Palestine.

vendredi 18 juillet 2014

Communiqué de presse :

Paris, le 18 juillet 2014

Depuis plus de 10 jours en Palestine, le cycle infernal de l’occupation à repris. Les bombardements s’abattent sur la population gazaouie : 1,8 millions de personnes prises en otages par le gouvernement israélien au sein d’une prison à ciel ouvert. La liste des victimes s’allonge de jour en jour. Les horreurs s’enchaînent, chassant de jour en jour le souvenir des victimes passées. Mercredi, c’était l’assassinat de quatre enfants qui jouaient et riaient sur la plage. Il y a plusieurs jours c’était un foyer pour handicapé qui explosait. Et depuis la nuit dernière, l’offensive terrestre a débuté aggravant encore la situation. Utilisation de gaz suffoquant, bombardements, tirs en direction des habitations... et 22 morts de plus, voilà ce que signifie le terme « offensive terrestre ». La liste des 264 morts et des milliers de blessés risquent de s’allonger encore.

La CNT dénonce avec la plus grande force le déchaînement de violence dont les Palestiniens sont victimes. Ils refusent l’occupation de leur terre, la colonisation et l’apartheid mis en place par l’État israélien. Les peuples victimes de telles injustices ont le droit de résister et nous avons le devoir, ici, de soutenir leur résistance.

La CNT félicite la mobilisation actuelle en France, et ailleurs dans le monde. Les cortèges et manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes dans un réflexe internationaliste de solidarité face à l’injustice subie par les Palestiniens. Nous appelons donc à la poursuite et à l’amplification de ce mouvement pour, entre autre, signifier au gouvernement français et à François Hollande que nous refusons le soutien, diplomatique et économique, qu’ils apportent à Israël. La décision, ce matin, de la Préfecture de Paris d’interdire la manifestation parisienne du 19 juillet prouve une fois de plus la complicité de l’Etat français et la nécessité de se mobiliser massivement.

La CNT appelle néanmoins à la plus grande vigilance face aux tentatives de récupérations orchestrées par l’extrême-droite antisémite. Ces organisations, comme par exemple Égalité et Réconciliation, n’ont jamais été actives dans le mouvement de solidarité avec la Palestine et ne cherchent qu’à divulguer leur propagande raciste. Le peuple de Palestine à suffisamment de souffrance pour ne pas avoir à supporter le soutien de fascistes.

La CNT, dans ce contexte, invite aussi à rejoindre la campagne BDS (boycott-désinvestissement-sanctions) dont nous faisons partie. Cette campagne, dont la société civile palestinienne est à l’initiative, est le moyen actuel qui nous permet efficacement de mettre la pression pour faire cesser la colonisation et l’apartheid.

http://www.cnt-f.org/international/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 245 / 285498

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License