En 2012 nous avons collectivement marqué un essai en 2013 il s’agit de le transformer !!

En ce début d’année 2013, et comme nous nous y sommes engagés auprès des souscripteurs qui ont répondu positivement à notre appel, il n’est pas inutile de faire le point, cela montre le chemin parcouru et souligne les axes de la mobilisation pour les semaines qui viennent.

Sur le plan des SOUSCRIPTIONS PAR PRÉLÈVEMENT MENSUEL nous atteignons en ce début d’année la somme de 1 941,13 euros pour un objectif de 3 500,00 euros, c’est-à-dire que nous sommes au milieu du gué. Ce résultat est encourageant, il révèle une véritable solidarité de classe, un attachement à un lieu syndical alternatif, autogéré, au service des luttes sociales, ouvert sur toutes les manifestations culturelles qui créent des brèches au sein de ce système, lieu d’histoire, d’échanges, de débats.

Sur le plan des DONS PONCTUELS nous avons reçu 21 609,78 euros, somme conséquente qui résulte d’une mobilisation qui concerne en premier lieu la région parisienne mais également l’ensemble du territoire, sachant que des donateurs se sont manifestés y compris au niveau international.

Nous remercions ici celles et ceux qui nous accompagnent dans ce combat pour le maintien à Paris d’une présence d’un syndicalisme autogestionnaire, expression de l’anarcho-syndicalisme et du syndicalisme révolutionnaire, espace également d’accueil et de luttes de l’anarcho-syndicalisme espagnol.

Nous poursuivrons dans les mois à venir cette campagne de sensibilisation afin de nous doter des moyens de préserver notre local totalement autogéré, campagne financière qui n’est qu’un aspect de notre
lutte.

Et nous nous réjouissons que le Comité de Parrainage pour la défense de ce lieu autogestionnaire enregistre de nouvelles signatures : après Thierry Maricourt, écrivain, auteur notamment d’ouvrages incontournables sur la littérature prolétarienne ou libertaire, Gérard Mordillat, romancier, auteur en particulier de Vive la Sociale !, Les Vivants et les Morts, Rouge dans la brume, réalisateur de nombreux films et téléfilms dont Billy Ze Kick, Fucking Fernand, En compagnie d’Antonin Artaud, Les Vivants et les Morts (Téléfilm) et dont le dernier film Le Grand Retournement sortira en salle en janvier 2013, Michel Bühler, Chanteur, écrivain, dramaturge du Jura Vaudois c’est au tour de la Compagnie Jolie Môme de rejoindre notre comité de parrainage.

Nous vous invitons à renforcer ce combat en souscrivant, ceci selon deux possibilités. La première consiste à nous demander l’imprimé (CNT-BR, 33 rue des Vignoles-75020 Paris) de virement mensuel, pour un montant choisi par vous, ou à le télécharger (site internet : www.cnt-f.org ou
www.cnt-f.org/urp), et à nous le retourner accompagné d’un relevé d’identité bancaire. L’autre soutien possible est de nous adresser un don ponctuel par chèque, à l’ordre de CNT, avec la mention au dos « locaux ».

Début janvier 2013 notre Union régionale parisienne enregistre les résultats suivants concernant les dons ponctuels :

DONS PONCTUELS Montant
Dons provenant de Syndicats et militants-es/sympathisants-es de la RP 18 569,78 euros
Dons provenant de Syndicats et militants-es/sympathisants-es hors RP 3 040,00 euros
TOTAL DONS 21 609,78 euros

Concernant le prélèvement mensuel :

PARTICIPATION AU PRÉLÈVEMENT MENSUEL Montant
Syndicats et militants-es/sympathisants-es de la RP 1 746,13 euros
Syndicats et militants-es/sympathisants-es hors RP 195,00 euros
TOTAL PRÉLÈVEMENT 1 941,13euros

IL FAUT POURSUIVRE NOTRE EFFORT COLLECTIF : MOBILISER 170 SOUSCRIPTEURS POUR LE PRÉLÈVEMENT MENSUEL

L’effort demandé à tous les adhérents-es, sympathisants-es concerne certes les dons ponctuels mais également la participation à la souscription mensuelle qui nous assure une rentrée régulière de fonds pour les années à venir, et c’est à ce niveau que se situe la bataille menée par les syndicats de la CNT en région parisienne et appuyée par des syndicats ou
militants-es d’autres départements. La réussite de notre mobilisation implique que se mobilisent 170 souscripteurs, individus ou syndicats, pour le prélèvement mensuel. Là est la condition de la préservation d’un espace autonome, indépendant financièrement, qui ne peut compter que sur l’implication de ceux et celles qui ont peu mais qui entendent le partager dans le cadre d’une démarche collective, alternative, autogestionnaire.

Alors comme eux et elles DITES « 33 »
ET SOUSCRIVEZ MAINTENANT.


L’Union régionale parisienne a produit des T-shirts et des sweats pour soutenir les locaux des Vignoles.

Télécharger le bon de commande

Auteur : Union régionale parisienne CNT
Publié le : 3 janvier 2013
Partager :


Télécharger le document (PDF - 808.7 ko)
Voir le document

Nous suivre sur les réseaux sociaux :
Recevoir des infos de la CNT