Après la réussite du 27 septembre 2011 construisons ensemble la suite du mouvement

APRÈS LA RÉUSSITE DU 27 SEPTEMBRE CONSTRUISONS ENSEMBLE LA SUITE DU MOUVEMENT !

Cette journée de grève et manifestations pour la défense de l’école et contre les suppressions de postes est sans aucun doute une réussite. Des chiffres de grève qui dépassent les 50% et une détermination forte des grévistes qui se traduit par plus de 165 000 manifestants dans toute la France (quelques exemples ci-dessous). Cette mobilisation record ne doit cependant pas nous faire crier victoire. En effet, le gouvernement ne cédera malheureusement rien à l’issue de ces 24 heures de grève…

Une casse généralisée

Les mêmes aberrations ont été entendues dans tous les cortèges : fermeture de classe dans le 1er degré pour un élève en dessous du seuil, classe de CP à 28 élèves, classe de 5e à 30 élèves, dédoublements suspendus ce qui empêche les expériences en sciences, collègues nommés sur plusieurs établissements, élèves sans affectation en lycée professionnel, budgets de fonctionnement réduits à peau de chagrin… À cela il faut ajouter l’explosion des emplois précaires d’enseignants, en particulier dans l’enseignement professionnel. De plus, la précarité est quasiment devenue la norme pour les collègues qui s’occupent de l’entretien des locaux et pour les collègues surveillants en vie scolaire. Enfin, n’oublions pas les mesures anti-pédagogiques qui ont été prises ces dernières années comme la disparition des BEP, le socle commun des compétences ou la refonte des programmes dans le 1er degré.

Alors avec un délabrement aussi massif, comment l’école pourrait- elle permettre la réussite de tous les élèves, comment pourrait- elle inclure de façon satisfaisante les élèves en situation de handicap ?

Pour faire reculer le gouvernement, cette journée est un bon début. Mais nous ne devons pas nous arrêter sans quoi, nous risquons de tout perdre. Organisons nous collectivement pour gagner !

La CNT Éducation appelle l’ensemble des personnels à se réunir en assemblée générale dans les établissements, mais aussi à s’organiser dans les villes et les départements, avec leurs collègues, mais aussi avec l’ensemble des salariés mobilisés.

La CNT Éducation appelle l’ensemble des personnels à poursuivre la mobilisation afin de faire de la journée du 11 octobre 2011 une grande journée de grève et manifestation pour la défense des emplois, dont ceux de l’éducation, et pour la défense des services publics.

Assemblées générales et grève du 11 octobre 2011 doivent être des outils pour construire la mobilisation en vue d’une grève reconductible dans les jours ou semaines à venir. Le temps nous est compté avant le vote du budget. NE LAISSONS PAS PASSER L’OCCASION DE GAGNER !

CNT FTE

Partager cet articleTweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email