RENTRÉE DU LOGEMENT SAMEDI 31 AOÛT – 14h.00 – Place de la République

RENTRÉE DU LOGEMENT
SAMEDI 31 AOÛT – 14h.00 – Place de la République
PAPIERS – LOGEMENTS POUR TOU·TE·S

MAIS QUE FAIT LA PRÉFECTURE, À
RENNES, DE SES OBLIGATIONS ?
• Assurer la protection des personnes.
• Loger tous les demandeurs d’asile,
• Faire respecter l’article L345-2-2 du CASF (Code de l’Action Sociale et des Familles) : « Toute personne sans abri, en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence » ???

Cet été, à Rennes, des centaines de personnes, adultes, familles avec enfants et bébés, mineurs, se sont retrouvées, une fois de plus, à la rue, en situation de très grande précarité et insécurité !
Deux gymnases ont été ouverts par la ville pour héberger des familles avec enfants mineurs (150 personnes environ).
En juillet, une dizaine de demandeurs d’asile, exilé-es se sont regroupé-es sur un terrain municipal aux Gayeulles.
Ils sont aujourd’hui plus de 210 (120 tentes), dans 2 clairières sans eau, ni électricité, auxquels la mairie a ouvert les sanitaires du stade de rugby. Mais, à ce jour, aucune solution d’hébergement ne leur est proposée !
La vie au quotidien sur le campement a été et reste particulièrement éprouvante, précaire et indigne pour toutes et tous, entre canicule, pluie, problèmes de santé, difficultés administratives …en dépit du soutien des associations, organisations et anonymes… Mais, à ce jour, aucune solution d’hébergement ne leur est proposée !

Le 30 août 2019, une centaine de personnes vont se retrouver à la rue, s’étant engagées à quitter l’ immeuble Estrémadure, occupé depuis octobre 2018, avec une convention avec Archipel Habitat. Depuis le début du mois de juillet, le 115, en charge de l’hébergement d’urgence ne propose plus de solution aux demandeurs d’asile, réfugiés, « dublinés »…
A la veille de la rentrée scolaire, combien d’enfants, de jeunes risquent de s’en trouver privés ?
En France, en 2019, il nous faudrait considérer normal que tant de personnes aient à vivre sous une tente, dans un gymnase ou dans la rue… privées de toute possibilité de vivre dignement, de travailler, d’étudier, d’être scolarisés pour les plus jeunes, de se soigner… ???
Nous, associations, organisations, soutiens, anonymes, refusons de nous y résoudre !

SAMEDI 31 AOÛT 2019,
À 14H À REPUBLIQUE À RENNES
A l’appel du collectif de 42 associations et organisations de soutien aux personnes exilées
SOYONS NOMBREUSES ET NOMBREUX À DIRE NON !

• À RAPPELER LA PRÉFECTURE ET L’ETAT À LEUR OBLIGATION DE FOURNIR À TOUT DEMANDEUR D’ASILE DES CONDITIONS MATÉRIELLES D’ACCUEIL DÉCENTES !
• À EXIGER QU’UNE SOLUTION RAPIDE ET VÉRITABLE SOIT TROUVÉE POUR TOUTES ET TOUS !
• À EXIGER UN LIEU D’HÉBERGEMENT OUVERT 24 H/ 24 OUVERT À TOUTES ET TOUS SANS CONDITION.
• À EXIGER DES PAPIERS ET DES LOGEMENTS POUR TOUTES ET TOUS !

Pour télécharger le tract: Tract manif 31août_fin