Les conditions de travail nous maltraitent et nous tuent

Les conditions de travail nous maltraitent et nous tuent

Le rassemblement en hommage à Christine Renon devant la DSDEN 35 le jeudi 3 octobre a été un moment fort rassemblant de très nombreux personnels de l’Éducation Nationale.

La réponse du ministère, qui instrumentalise le suicide de Christine Renon, est scandaleuse et inadmissible. Ce n’est pas un statut de directeur·trice, ni un changement de forme juridique des écoles qui améliorera nos conditions de travail.

Nous ne pouvons accepter que les responsabilités de l’institution soient niées.

Ce sont bien les contre-réformes et les pratiques managériales mortifères que subissent tous les personnels qui sont responsables de la situation.

Nous n’acceptons plus que l’institution joue avec la santé de ses personnels.

Nous attendons des réponses immédiates et concrètes de la hiérarchie sur les questions et les préoccupations des personnels du département.

Nous ne souhaitons pas en rester là.

Le mercredi 6 novembre prochain, jour du CHSCT ministériel suite au suicide de Christine Renon, de nombreux rassemblements auront lieu. Des collègues seront en grève.

Mercredi 6 novembre

Nous appelons les collègues à se réunir en Réunion d’Informations Syndicales de 9h à 12h à la Maison des associations (Rennes) pour dire et écrire ce qui est une souffrance au quotidien.

Puis nous porterons ces doléances lors d’un rassemblement devant la DSDEN de Rennes à 12h30.

Le tract en pdf: Appel-6-11-2019