Journée Internationale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LUTTE
CONTRE LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

Chaque jour, des milliers de personnes subissent des violences sexistes et sexuelles et sont soumises au silence. En 2021, les violences subies par les enfants ont été mises en lumière (#MeTooIncest, rapportSauvé). Partout dans le monde, le droit à l’avortement régresse(Pologne, Texas…). Ce sont aussi 350 personnes trans assassinées chaque année. En France, seulement 12% des femmes victimes de viol portent plainte et on décompte 102 féminicides depuis le 1er janvier.
Trop, c’est trop !

Lorsque les victimes parlent, les médias, le gouvernement, la police, la justice refusent de les croire et prétendent que les auteurs seraient des personnes racisées ou exilées. Des personnes pauvres. Qui seraient malades. Mais ces déclarations sont mensongères, racistes, classistes et psychophobes. Les violences sexistes et sexuelles sont perpétrées dans tous les milieux sociaux. Les auteurs de ces violences sont nos pères, nos oncles, nos frères, nos amis, nos collègues, nos conjoints.

Nous, nous le savons. Nous savons ce que c’est, les mains non désirées sur nos corps, les remarques sur nos tenues, le cyberharcèlement, les violences gynécologiques, les refus de plainte, le discrédit, la drogue non-consentie, les coups, le viol.
À Nous Toutes 35, nous refusons de nous taire.

Nous refusons de nous laisser dominer plus longtemps. Nous sommes la riposte féministe.
C’est tous·tes ensemble qu’il faut lutter, c’est tous·tes ensemble qu’on va gagner et faire tomber ce cis-tème !
Alors à tout de suite dans la rue !

 

Tract NT35 25-27 nov 2021