NO PASARAN !

NO PASARAN !

Depuis l’annonce du pass sanitaire, la CNT Moselle a affirmé son opposition à cet outil totalement déconnecté de la réalité et réellement dangereux car il préfigure un système de contrôle de masse de la population. Malgré tout, notre organisation n’a jamais relayé les rendez-vous locaux qui se sont déroulés à Metz. Notre position est simple : la seule opposition à cette nouvelle mesure liberticide de Macron ne nous satisfait pas. En effet, nous refusons totalement le "besoin" d’unité qu’ont les organisateurs locaux, prêts à s’allier avec n’importe qui pour avoir une manifestation fournie.

L’extrême droite : le pire ennemi des travailleu.se.r.s

Dans la manifestation messine, plusieurs groupes de la mouvance d’extrême droite se mêlent aux manifestant.e.s sans aucun problème. Certes dans l’ensemble du cortège, tout le monde ne cautionnent pas les idées fascistes, racistes, antisémites, sexistes, intégristes, confusionnistes, antivaccins et royalistes, fort heureusement. Mais le fait de laisser cette visibilité à la lie de l’Humanité, du début à la fin de toutes les manifestations, perpétue la progression de la banalité du mal dans notre société.

LE FASCISME N’EST PAS UNE OPINION, C’EST UN CRIME

La CNT Moselle se refusera toujours de manifester côte à côte avec l’extrême droite, l’ennemi de nos ennemis n’est pas forcément nos amis. Nous appelons donc les actrices et acteurs du mouvement social local à construire très vite un front antifasciste capable de faire reculer l’extrême droite de nos rues, de nos luttes et de nos vies !

Le pass sanitaire est à combattre
les idées totalitaires sont à abattre

CNT MOSELLE

Publié le 10 septembre 2021.