La CNT 54 est de retour !

Chères toutes et tous,

Le syndicat CNT Intercorporatif de Meurthe-et-Moselle (CNT Interco 54
de son petit nom) a le plaisir de vous inviter à une semaine de
rencontres, de discussions et d’échanges du 1er au 5 mai prochains
pour célébrer sa récente reformation.

Au programme :

*** Mardi 1er mai :

- 10h30 place Dombasle : manifestation unitaire pour la défense des
droits des travailleurs et travailleuses

- 12h30 - 22h : participation à l’inauguration du Centre Culturel
Autogéré de Nancy (CCAN) au 69 rue de Mon-Désert :
https://ccan.herbesfolles.org/

*** Mercredi 2 mai au CCAN, à partir de 19h :

« Résistances sociales et luttes anticapitalistes :
l’alternative du syndicalisme de base en Grèce »

Projection et débat avec un militant anarcho-syndicaliste grec de
l’ESE : http://www.cnt-f.org/spip.php?article1926
+ Repas végétarien à prix libre

Face à l’ubiquité d’un discours qui tend de plus en plus à
culpabiliser la société grecque de son sort, face à l’absence d’une
information contrastée dans les médias « officiels », nous espérons
que cette rencontre pourra être une source d’information directe, un
lieu d’échanges ainsi qu’un moyen d’envisager nos luttes plus
largement qu’au niveau local.

*** Vendredi 4 mai au CCAN, à partir de 19h :

« Et pourtant ils existent :
Histoire du syndicalisme d ?action directe »

Projection du documentaire, puis discussion « La CNT c’est quoi ? »
+ Repas végétarien à prix libre

Combien de personnes savent que la CGT, quand elle s ?est constituée,
était différente des syndicats dits représentatifs actuels.

Entre 1895 et 1914, le syndicalisme révolutionnaire mise sur
l ?efficacité de la grève générale pour renverser d ?un seul coup la
démocratie bourgeoise et le régime capitaliste.

En 1906, la Charte d ?Amiens est largement influencée par les
partisans de l ?action directe. Cette influence vient de la 1ere
Internationale, de la Commune, de la Fédération des bourses du
Travail lancée par Fernand Pelloutier et traversée par le courant
anarcho-syndicaliste.

Cet héritage sera revendiqué par la CGT-SR de 1926 à 1939 et la CNT
depuis 1946.

*** Samedi 5 mai au Soap Box Club (Laxou), à partir de 21h :

Concert avec :
- Mos’cats (rockabilly, Metz)
- Jeffy Ranks Sound (sound system vintage black music & roots
rock’n’roll, Metz)
http://www.myspace.com/558182055/music
http://www.soapboxclub.com/

PAF : 3 ? ou 5 ? en soutien

*** Plus d’infos et contact

Confédération Nationale du Travail
Syndicat Intercorporatif de Meurthe-et-Moselle
CNT Interco 54, c/o CCAN, 69 rue de Mon-Désert, 54000 Nancy
Mail : interco54@cnt-f.org
Web : http://www.cnt-f.org/interco54/
Réunion publique le premier mardi de chaque mois à 20h au CCAN

*** La CNT c’est quoi ?

UN SYNDICAT !

Parce que cette forme d ?organisation ? telle qu ?elle a été définie
par ses fondateurs et qui reste plus que jamais d ?actualité ?
englobe à la fois le champ économique, politique, social et
culturel. Parce qu ?elle a écrit les plus belles pages de l ?histoire
du mouvement ouvrier. Parce qu ?elle est directement issue du peuple
et qu ?elle représente au plus près ses intérêts. Parce qu ?elle remet
en cause le rôle dirigeant des partis au sein du mouvement social.
Parce qu ?elle offre une structure solide sur laquelle s ?appuyer pour
lutter au quotidien et tenter, demain, de réorganiser la société.

DE COMBAT !

Parce que la plupart des syndicats sont actuellement englués dans la
collaboration avec les classes dirigeantes. Parce que l ?État et le
patronat ne se laissent pas convaincre par de belles paroles. Parce
que les intérêts des travailleurs s ?opposent radicalement aux
intérêts du capitalisme. Parce que seule la lutte est payante
(grèves, occupations, manifestations, boycott ?). Parce que les
grandes avancées sociales n ?ont été arrachées que dans l ?action et
la mobilisation

AUTOGESTIONNAIRE !

Parce que les permanents syndicaux, dans leur ensemble, génèrent
(inconsciemment ou non) la passivité et la bureaucratie au sein de
leurs organisations. Parce que les décisions doivent être prises à
la base par les syndiqués eux-mêmes. Parce que nos délégués sont
élus sur des mandats précis et qu ?ils sont révocables à tout moment
par l ?assemblée générale du syndicat. Parce que nous sommes soucieux
de l ?autonomie des syndicats locaux et respectueux du fédéralisme.
Parce que nous préconisons l ?auto organisation des luttes (comités
de grève, coordinations ?).

ET SOLIDAIRE !

Parce que les hiérarchies de salaires et de fonctions ainsi que les
différences de statuts, renforcent les divisions et l ?égoïsme au
sein de la population, et s ?opposent à la construction d ?une société
égalitaire et autogérée ? Parce que seules la réflexion et l ?action
interprofessionnelles ou inter catégorielles permettent d ?éviter le
corporatisme ? Parce que les luttes des femmes, des chômeurs, des
précaires, des mal logés, des sans-papiers, des lycéens et des
étudiants sont aussi les nôtres. Parce que les peuples du monde
entier sont tous victimes des mêmes maux.

Publié le Avril 2012 2012.