N’Autre École

Accueil > La revue > Nouveautés lecture > Histoire sociale > La révolution fut une belle aventure : Des rues de Berlin en révolte aux (...)

La révolution fut une belle aventure : Des rues de Berlin en révolte aux mouvements radicaux américains (1918-1934), Paul Mattick

lundi 29 septembre 2014, par Franck

Paul Mattick (1904-1981), théoricien du communisme des conseils et économiste marxiste anti-
keynesien, a connu la misère des prolétaires, - gamin des rues, il volait pour se nourrir -, et a milité
dans l’organisation de jeunesse spartakiste dès l’âge de 14 ans dans l’Allemagne révolutionnaire de
1918. Apprenti puis ouvrier syndiqué et politisé, il raconte ici son parcours d’agitateur, entre action
directe et répression, illégalisme et clandestinité : arrêté à plusieurs reprises, il manque d’être
exécuté deux fois.
En 1926 il décide d’émigrer aux États-Unis à Chicago puis New-York, milite aux IWW, organise
des comités de chômeurs où se mêlent hobos, syndicalistes et révolutionnaires, est membre de
groupes communistes, écrit des brochures, participe à des journaux, ...

Le texte est issu d’entretiens réalisés dans les années 70. (FS)

La révolution fut une belle aventure : Des rues de Berlin en révolte aux mouvements radicaux américains (1918-
1934), Paul Mattick, trad. de l’allemand par Laure Batier et Marc Geoffroy, préface de Gary Roth, notes de Charles
Reeve, postface de Laure Batier et Charles Reeve, L’échappée 2013, 189 p., 17 €.