CNT 66
PARIS PALESTINE : Plus que jamais, nous devons continuer àlutter et résister ensemble.

PARIS PALESTINE

mardi 17 novembre 2015

PARIS PALESTINE : Plus que jamais, nous devons continuer àlutter et résister ensemble.
PARIS PALESTINE

Cher-e-s ami-e-s,

Tout d’abord, nous exprimons tout notre soutien aux proches des victimes des attentats de Paris, ainsi qu’àtout-e-s les français-e-s qui vivent des temps difficiles.

Nous souffrons avec vous, notre émotion est grande et les mots difficiles àtrouver.
Ici en Palestine, le peuple, aujourd’hui àvos côtés, lutte au quotidien pour ses droits en vue de garantir aussi les vôtres. Nous tendons sans hésitation nos bras ici pour une collecte de sang chez vous.

En France, en Syrie, au Liban, en Palestine et dans tant d’autres régions du monde, nous souffrons des mêmes maux et derrière eux du même système que nos dirigeants s’efforcent de protéger, celui d’un capitalisme effréné qui est le dénominateur commun àtoutes nos souffrances, nos pertes humaines… Il nous semble important de garder en tête que nous avons les mêmes ennemis et parmi eux, les terroristes de DAESH. Nous devons et allons lutter ensemble, résister ensemble, faire un front humain commun et ce en mémoire et en hommage àtout les êtres chers que nous avons perdu, que nous continuons àperdre et que nous continuerons àperdre si nous ne faisons rien.

Leur but est de nous diviser, ici, en France, et dans le reste du monde, mais nous devons rester solidaires et fort-e-s. Nous le répétons encore. Nous nous battons pour les mêmes valeurs : le droit àla liberté, le respect des droits humains, les droits des peuples àdisposer d’eux mêmes…

Nous aspirons àl’application d’une justice sincère qui amènera la paix, son seul garant.

Ces actions ne doivent pas nous affaiblir mais au contraire nous renforcer, et nous devons rester certain-e-s que notre combat pour les droits humains et la liberté est juste.

Aujourd’hui, les gouvernements envoient leurs soldats pour exporter « Â la démocratie  » au Moyen Orient et en Afrique, mais dans le même temps, ne permettent pas àleurs peuples de faire vivre cette démocratie dans leur propre pays. Ici comme ailleurs, nous devons donc nous battre pour nos droits, rester audible et àl’écoute, faire preuve de pédagogie, être présent-e- et agir chacun-e ànotre échelle, sans quoi les groupes comme DAESH, les idées d’extrême droite, les projets haineux et des « Â va t’en guerre  » continueront àfaire échos auprès de nos jeunesses, représentant l’avenir de toutes nos sociétés, de ce monde.

DAESH est un groupe international, c’est une menace globale qui reçoit par ailleurs du soutien et ce, par différentes formes... Leurs membres sont français-e-s, anglais-e-s, irakien-ne-s, allemand-e-s, syrien-ne-s, états-unien-ne-s, palestinien-ne-s, belges… Face àune menace globale, nous devons apporter une réponse globale. C’est pour cela que nous devons renforcer notre travail en réseau, tous ensemble et ce internationalement.

Nous profitons de cette lettre pour apporter tout notre soutien et notre solidarité àla campagne de Boycott Désinvestissement Sanction, et en particulier àBernard, Jean-Pierre, Loïc et Yamann, victimes de la criminalisation des actions militantes, citoyennes et non violentes du mouvement BDS en France mais qui participent pourtant bien àcette grande lutte citoyenne àmener internationalement.

Plus que jamais, nous devons continuer àlutter et résister ensemble.
PARIS PALESTINE

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 438 / 321523

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License