Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Manifestation contre les violences de l’extrême-droite samedi 29 mai à 15h place de la Croix-Rousse
[Posté le 27/05/2021]

Suite à l’interdiction de la manifestation du 3 avril dernier et à la répression durant la conférence de presse le même jour, le collectif « Fermons les locaux fascistes » organise une manifestation contre les violences de l’extrême-droite le samedi 29 mai à 15h au départ de la place de la Croix-Rousse

- Cette date validée depuis un mois ne rentre pas en concurrence avec d’autres mobilisations et a pour objectif de mobiliser dans le quartier des pentes de la Croix-Rousse où se multiplient les agressions et tentatives d’intimidations par des militants l’extrême-droite lyonnaise.

- Ensemble, montrons que le quartier où est localisé la Plume Noire, le local de la CNT, le CEDRATS, Radio Canut, le Centre LGBT, le local du PCF, des locaux associatifs et culturels… se lèvera contre les idées haineuses et la violence des groupuscules d’extrême-droite.

Tract du collectif ci-dessous et à télécharger ici :

Depuis maintenant plusieurs années, l’extrême-droite agit en toute impunité à Lyon. Mais depuis quelques mois, notamment du fait d’un climat politique national délétère, les milices d’extrême-droite ont accentué le rythme et le niveau de violence des agressions.

En voici quelques exemples :

• Le dimanche 7 Mars 2021 : une quarantaine de fascistes armés, postés devant les locaux de Génération Identitaire (montée du Change au Vieux Lyon), tentent d’attaquer la manifestation féministe du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

• Le samedi 20 Mars 2021 : une cinquantaine de fascistes armés attaquent et ravagent les vitrines de la Librairie « La Plume Noire » dans les pentes de la Croix-Rousse alors que se déroulait une récolte alimentaire solidaire pour les plus démuni.e.s.

• Le samedi 24 Avril 2021 : une soixantaine de fascistes armés attaquent et essaient de mettre fin , sans y parvenir, au rassemblement pour la fierté lesbienne devant l’Hôtel de Ville.

• Le samedi 1er Mai : une trentaine de fascistes tentent de s’introduire dans le local de la Radio Canut, à côté de la Place Sathonay.

Si la dissolution d’un des groupuscules les plus violents, « Génération Identitaire », vise à casser la dynamique sur le long terme, leurs locaux sont toujours ouverts dans le Vieux-Lyon. Le bar/local « La Traboule », ainsi que la salle de boxe « l’Agogé » (situés montée du Change) permettent aux militants d’extrême-droite les plus radicaux de se retrouver et de commettre ces multiples agressions. A chaque agression commise, le point de départ et d’arrivée se situe dans ou à proximité de leurs locaux dans le Vieux Lyon.

Nous condamnons les choix politiques de la Préfecture qui ferme les yeux sur les agissements de ces groupuscules ultra violents, interdit notre manifestation le 3 avril, puis empêche notre conférence de presse de se dérouler pour dénoncer justement ces violences.

Nous condamnons également les choix politiques du gouvernement, de plus en plus autoritaires et ouvrant toujours plus de portes à l’extrême-droite.

Venez nombreuses et nombreux à la manifestation contre les violences de l’extrême-droite et pour la fermeture de leurs locaux : Lyon résiste aux offensives de l’extrême-droite !

Premiers signataires : CNT, Ensemble, FI, FSU, Jeune Garde Lyon, NPA, PCF, PG, Planning Familial, Ras l’Front, Solidaires Rhône, Solidaires Etudiant.e.s, Union Communiste Libertaire, Unité Communiste…

Répondre à cet article