Procès de l’inaction climatique

Soutien aux huit militant·e·s

Mardi 8 février 2022, par JeronimoJ // Actualité

Le 15 février 2022, 8 militant·e·s, dont un de nos camarades, passeront en jugement pour la quatrième fois en trois ans pour avoir dénoncé l’inaction climatique et sociale du gouvernement en participant aux décrochages du portrait présidentiel dans les mairies du bassin d’Arcachon. Cette action symbolisait l’absence de réponse du gouvernement en pleine crise environnementale.

Après avoir été jugé·e·s coupables en première instance puis en appel, la cour de cassation a estimé que la cour d’appel n’avait pas recherché si cette incrimination pénale n’avait pas constitué une atteinte à la liberté d’expression des prévenu·e·s. L’appel devra donc être rejugé à Toulouse.

Même si la répression judiciaire contre les désobéissant·es civil·es se poursuit et s’accélère avant les échéances présidentielles pour gratter les dernières voix à l’extrême droite et casser toute contestation, la détermination reste intacte. Iels auront besoin de notre soutien non seulement pour être définitivement lavé·es de toute poursuite mais aussi pour la jurisprudence en matière de contre-pouvoir et d’action que pourrait entraîner une décision en leur faveur. Pour montrer leur détermination, les militan·te·s feront le trajet de Bordeaux à Toulouse en vélo. Une caisse de soutien a été mise en place au bout de ce lien.

Rendez-vous le 15 février à 13h00 à l’adresse suivante :
Cour d’Appel de Toulouse,
10 place du Salin,
31000 Toulouse.

Plus d’informations sur l’événement sur l’article suivant : « Soutien aux personnes décrocheuses du portrait présidentiel ».

P.-S.

Vous pouvez partager cet article via les réseaux sociaux informatiques libres et fédérés :