Attaques anti-sociales : construisons et menons une offensive de classe !

Vendredi 30 juillet 2021, par cnt31 // Actualité

Tract non-maquetté

Après un an et demi de culpabilisation et d’infantilisation, le gouvernement, adepte du mensonge et des solutions autoritaires, nous sort sa nouvelle lubie : le pass vaccinal dit sanitaire. On apprend que celles et ceux qui ne sont pas vacciné·e·s ou ne veulent pas être contrôlé·e·s seront confiné·e·s de fait !

Nous estimons que la vaccination est une précieuse alliée dans la lutte contre le Covid-19 et qu’il faut en partager la conception et les doses. Toutefois, le refus vaccinal ne peut aucunement être résolu par la contrainte, en acceptant d’ouvrir des brèches liberticides immenses à l’État et au patronat, et en exposant des secteurs du monde du travail à des sanctions sans précédent.

Le gouvernement joue sur la scission entre vacciné·e·s et non-vacciné·e·s et cette stigmatisation n’est là que pour masquer sa politique désastreuse. En lieu et place d’une véritable politique de santé, le pass vaccinal amène de nouvelles incohérences dans la gestion de la crise sanitaire.

Des travailleurs·euses, dont ce n’est pas le boulot, auront l’obligation de contrôler une partie de la population. Des salarié·e·s non-vacciné·e·s se verront mis·es à la porte sans autre forme de procès ou privé·e·s de salaire. Que va t-il se passer pour les demandeurs·euses d’emploi non-vacciné·e·s ? Les plus précaires vont trinquer, d’autant plus avec les contre-réformes de notre assurance chômage et de la retraite que le gouvernement essaie de passer coûte que coûte pour le plus grand profit des capitalistes.

Contre le pass vaccinal, contre le chantage gouvernemental, contre le monde capitaliste et l’écocide favorable aux pandémies, luttons ! Rejoins-nous pour défendre nos droits et fonder un communisme libre et écologique !

Contre le pass vaccinal et les autres attaques, riposte syndicale !

Tract maquetté en PDF

Ajout : des revendications !

Sur le même sujet, on a maintenant un tract plus centré sur les revendications : « Notre santé, pas leur profit ».

P.-S.

Vous pouvez partager cet article via les réseaux sociaux informatiques libres et fédérés :

Répondre à cet article