Vidéos Coopératives Les patrons sont-ils indispensables ?

Les patrons sont-ils indispensables ?

Ci-dessous un petit clip sur le thème de l'autogestion réalisé par le secteur vidéo CNT à partir d'une planche de BD anonyme et d'une animation faite par un camarade de la CNT-FTE.

Sous la fenêtre vidéo, nous profitons de l'occasion pour publier l'appel à initiatives du comité d’organisation de la « Foire à l’autogestion » dont la 2° édition aura lieu les 8 et 9 juin 2013 à Paris et Montreuil.

D'autre part, voici quelques liens pour en savoir plus sur l'autogestion :
> Le site « Autogestion.coop »
> Le site de la Confédération générale des SCOP
> La rubrique « coopératives » du site confédéral CNT
> Document PDF de la CNT 59/62 sur l'organisation d'une société autogérée

Pour télécharger ce clip vidéo (10 Mo) :
clic droit sur le lien puis "Enregistrer la cible du lien sous..."

Appel à initiatives du comité d’organisation de la Foire à l'autogestion :

La crise que nous traversons est loin d’être finie. Il s’agit non seulement d’une crise économique mais aussi d’une crise politique. Le capitalisme désagrège les sociétés et précipite la planète dans une catastrophe écologique. Les États organisent ce système prédateur. Pour nous, l’autogestion est un outil pour une alternative sociale, économique et politique. N’attendons pas que les réponses tombent d’en haut, mais remettons en question notre manière de produire et construisons des réseaux de solidarité concrète, afin de reprendre nos vies en main.

En juin 2012, l’autogestion a été au cœur d’un événement festif et populaire, la Foire à l’autogestion. Une soixantaine de structures coopératives, politiques, syndicales et associatives y ont participé, attirant 1 300 visiteurs à Paris et à Montreuil. Et si, cette année, on élargissait tous azimuts ? Nous proposons aux autogestionnaires de tout l’Hexagone – et en particulier aux groupes locaux des structures adhérentes à la Foire – de s’appuyer sur la Foire 2013 pour contribuer à faire revivre cette grande idée dans le débat public. Cela peut consister en l’organisation d’une conférence, d’une projection-débat ou de tout événement local qui mette en avant l’autogestion. Le site web www.foire-autogestion.org informera de toutes les initiatives qui voudront s’inscrire dans ce cadre.

foire-a-l-autogestion-dessin-270x121

Pour sa 2e édition, la Foire à l’autogestion des 8 et 9 juin reviendra sur les questions de la reprise en mains de la production, mais aussi sur l’auto-organisation des luttes et le rôle d’un syndicalisme autogestionnaire. Dans le même temps, elle s’efforcera de faire davantage de place aux thématiques féministes et d’habitat. Autour des grands forums de débat, nous visons davantage d’ateliers pratiques, techniques et manuels, car la Foire à l’autogestion ne doit pas être qu’un lieu de parlottes ! Davantage de culture et de détente également, avec un aspect plus festif. Et, comme l’an dernier, des stands, un espace radio, un cycle de projection vidéo, un concert, une librairie, un espace enfants… Tout cela dépendra de l’implication des militants et des organisations autogestionnaires car, comme l’an passé, l’événement reposera exclusivement sur le bénévolat et l’autofinancement. Nous en appelons donc aux bonnes volontés. L’autogestion sera joyeuse ou ne sera pas !

Commentaires  

 
0 #1 Gabriel 04-03-2013 06:29
Merci pour cette vidéo qui fait la promotion de l'autogestion et tente de mettre en avant la valeur du travail absolu ainsi que sa valeur relative par rapport au prix de vente d'un service rendu.
Cependant je tiens à préciser plusieurs bémols de cette schématisation, afin d'éviter toute déconvenue:
- lorsque 50 sont touchés par le salarié, 50 de charges sont reversés à des caisses sociales.
- sur les 400 payés par l'acheteur, 80 sont payés en TVA (19.6% exactement).
- disons 15 pour les matières premières (ce qui peut paraître peu d'ailleurs)
- Il reste donc 205 pour l'entreprise
Avec ça il reste à payer:
- une équipe commerciale, les employés administratifs: comptables, secrétariat, RH... disons qu'ils coûtent 100 (commerciaux surtout, il faut bien vendre ces produits)
- les emprunts, les loyers, les assurances et autres charges qui vont dépendre de l'entreprise disons qu'elles valent 75
- le fameux revenu du patron: disons 10 (nous parlons toujours en proportion d'un salaire individuel à multiplier par le nb de salariés) sur lesquels il va d'ailleurs payer aussi 50% de charges. Il lui reste donc 5.
- il reste donc 205-(100+75+10)=20 de profit pour l'entreprise sur lesquels il faut maintenant payer 30% de taxes ce qui nous laisse 14 que l'on peut réinvestir dans l'outil de production,le mettre de coté ou le redistribuer. J'espère ne rien avoir oublié:-/ .

Nous sommes bien loin des 350 qui partent dans les poches du patron de la BD.

Nous parlons bien d'un exemple complètement fictif, mais ces proportions peuvent être bien réelles, à condition encore d'avoir pu vendre 400 le produit qui coûte 115!!! Ce serait intéressant d'avoir ce genre de répartition budgétaire pour différents type d'entreprise.

On voit que dans notre exemple il y a: 50+80+40(charge s sur les salaires des commerciaux+adm ins)+5+6=181 de taxes qui partent pour payer l'ensemble de nos droits de citoyens! Personnellement je m’interrogerais aussi fortement sur comment et à quoi sont utilisés ces 181...

Il n'en reste pas moins que l'autogestion semble être un mode d'organisation intéressant afin que chacun puisse prendre part aux décisions, se responsabiliser et prendre du plaisir à faire ce qu'il fait sans possibilité d'être floué par une organisation opaque!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Free Porn Videos

xeporn.com xxxteentapes.com babesexxx.com hjporn.com sexgalor.com