Vidéos Fiction (longs et courts métrages, animations...) Libertarias (film sur le mouvement féministe « Mujeres libres » et la guerre d'Espagne)

Libertarias (film sur le mouvement féministe « Mujeres libres » et la guerre d'Espagne)

mujeres-libresEspagne, automne 1936 - Suite à la tentative de coup d’État menée par le général Franco, la guerre entre « nationalistes » et « républicains » oblige Maria, une jeune nonne, à quitter son couvent. Elle se réfugie d'abord dans une maison close. Puis, suite à l'intervention de deux militantes (syndiquées à la CNT et membres de l’organisation féministe « Mujeres libres ») venues fermer ce lieu, elle est recueillie par Pilar, l’une des deux militantes. Peu après, avec un groupe de combattantes composé en majorité d'ouvrières du textile et d'anciennes prostituées, Maria et Pilar rejoignent la colonne Durruti (du nom du militant anarcho-syndicaliste Buenaventura Durruti) et partent pour le front de l'Èbre, près de Saragosse, pour lutter contre l’avancée des troupes franquistes...

« Libertarias » (122 minutes) est un film de fiction à gros budget. Il a été réalisé par Vicente Aranda. Sorti en 1996, il fut un succès d'affluence en Espagne (576 990 entrées). En France, aucun distributeur n'a malheureusement jamais pris le risque de le diffuser en salle. À l’écran : Victoria Abril, Ariadna Gil, Ana Belén, Blanca Apilánez, Laura Mañá, Loles León, et María Pujaltee (des actrices toutes plus épatantes les unes que les autres) ainsi que Jorge Sanz et Miguel Bose (pour ne citer qu'eux).

Malgré la gravité du film, Vicente Aranda n'hésite pas à utiliser l’humour et la légèreté. Sans tomber à aucun moment dans l'hagiographie, il n’hésite pas aussi à mettre en images des épisodes connus comme l’interview de Durruti réalisée le 28 octobre 1936 par Pierre van Paasen pour le « Toronto Daily Star », interview qui s’achève sur le célèbre : « Nous portons dans nos cœurs un monde nouveau ». Si le film prend délibérément parti pour des femmes qui se battent contre le fascisme et pour la révolution sociale sans mettre de côté leur lutte pour l'égalité des sexes, il ne fait pas l'impasse sur les questions qui dérangent : exécutions sommaires de franquistes, machisme de certains militants révolutionnaires, place des femmes sur le front, autonomie des milices ouvrières et stratégie militaire...

Bande annonce (en castillan)
Durée : 00:02:12 - Téléchargement : clic droit ici

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Extrait (en castillan)
Durée : 00:05:29 - Téléchargement : clic droit ici

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.
 

Deux liens pour en savoir plus sur l'histoire de l'Espagne rouge & noire :

1) « Un autre futur »

Pour comprendre l’histoire de l’anarcho-syndicalisme espagnol, « Un autre futur » - film documentaire de Richard Prost réalisé en 1997 - est une nécessité incontournable. Il regroupe des témoignages, des images d’archives ainsi que des films d'époque provenant du travail réalisé par les professionnels de l’industrie cinématographique membres de la CNT espagnole. Pour la petite histoire, nous sommes un certain nombre, il y a quelques années, à avoir vu Richard Prost réaliser le montage de ce documentaire dans une petite salle du 33 rue des Vignoles (local de la CNT à Paris). Le travail de Richard Prost est aujourd'hui disponible en DVD. Le coffret (contenant 2 DVD) est vendu au prix de 20 euros (sachant que, sur chaque vente, 7 euros sont versés à la souscription « locaux » lancée par l’union régionale des syndicats CNT de la région parisienne pour défendre la pérennité du « 33 » menacé de démolition par la mairie de Paris dans le cadre d'une opération immobilière). Pour commander ce coffret, écrire à : UD CNT 95, Maison des syndicats, 6 rue de la Chapelle, 95310 Saint-Ouen-l’Aumône (avec un chèque à l’ordre de : UDCNT95). Il est disponible également à la permanence de la CNT RP chaque lundi de 14 à 19h au 33 rue des Vignoles, Paris 20°. Pour en visionner quelques extraits, cliquer ici.

2) « Vivre l'utopie »

Film documentaire réalisé en 1997 par Juan Gamero, « Vivre l'utopie » donne la parole à une trentaine de vieux militants libertaires espagnols qui témoignent de l’expérience autogestionnaire menée en Espagne entre 1936 et 1939. Pour en visionner quelques extraits, cliquer ici.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Free Porn Videos

xeporn.com xxxteentapes.com babesexxx.com hjporn.com sexgalor.com