Tracts

  • Tous
  • Grève
  • Santé
  • Section syndicale
  • Éducation
  • Locaux syndicaux
  • Sans-papiers
  • Répression antisyndicale
  • Antifascisme
  • La Nueve
  • Écologie
  • Droit des salariés
  • Loi travail
  • Fonction publique territoriale
  • Violences policières
  • Chômage
  • Précarité
  • Fermer

Tract de la section CNT - Monoprix : Travail, famille, patron

Que ce soit, « Loi Travail » passée à grands coups d’article 49.3 de la Constitution, ou les récentes « ordonnances Macron », ces lois conçues pour favoriser les dérégularisations salariales chères au patronat sont, et vont encore, passer aux forceps. Dans la rue, la répression par les forces de l’ordre des opposants à ces mesures aussi anti-sociales qu’anti-salariales ont été à la mesure de cette violence politique ! Comment s’étonner que dans ce climat délétère les employeurs ne cherchent même plus à (...)

Ils ont voté et puis après !....

Le nouveau gouvernement est jeune et rapide, surtout pour activer une politique libérale dans laquelle les « petits » sont sacrifiés comme toujours ! Capitalisme oblige, tandis que les grosses fortunes et les patrons s’enrichissent le bien public diminue. Le développement des enfants n’intéresse pas Monsieur Macron, ce n’est pas rentable.
Un audit de la cour des comptes annonce un déficit donc l’Éducation nationale coûte trop cher !! L’annonce officielle est faite : gel du point de la fonction (...)

Face à la machine de guerre sociale, passons ensemble à l’offensive !

Avec l’élection de Macron, on savait que la rentrée serait rude. Les ordonnances qui passent en force pour démanteler le code du travail, les suppressions de postes dans la fonction publique ou les attaques renouvelées contre les retraites et l’assurance chômage, les insultes envers les travailleuses et travailleurs, ce ne sont pas les sujets qui manquent pour se mobiliser !
C’est nous qui bossons, c’est nous qui produisons, c’est nous qui subissons !
Compétition, évaluation permanente, suprématie (...)

Contre les réformes Macron : en marche le 12 septembre

Inversion de la hiérarchie des normes ?
L’objectif est de renvoyer la fixation de la norme du travail là où le rapport de force est le plus faible pour nous : au niveau de l’entreprise.
Aujourd’hui, le code du travail et les conventions collectives nous donnent des droits minimaux en terme, par exemple, de temps de travail. Les accords de branche et d’entreprise ne peuvent être que mieux disant pour nous.
Demain, avec Macron, des accords d’entreprise pourront être plus défavorables : ainsi nous (...)

Tract contre la réforme Macron du droit du travail

La machine de guerre antisociale est en marche Emmanuel Macron nous l’a annoncé : il ne veut pas perdre de temps pour sa nouvelle réforme du droit du travail. L’orientation est déjà fixée : donner au patronat le pouvoir de faire le droit en s’affranchissant une bonne fois pour toutes du « principe de faveur » qui a été au cœur de la construction historique du droit du travail en France.
Contre les travailleurs, une loi au service des patrons
La logique de cette loi, qui modifie le référendum (...)

Travailleuse et travailleur de l’hôtellerie et de la restauration, ne te laisse pas avoir par ton patron !

Seul en conflit avec ton patron, tu te sens isolé. Tu ne sais pas à qui t’adresser pour trouver de l’aide et enfin sortir de ce dialogue de sourd avec ton tôlier.
Nous te proposons un syndicat d’un autre genre :
Pas une machine administrative qui encaissera tes cotisations avant de t’écouter. Pas des permanents qui t’expliqueront ce que tu dois faire sans jamais avoir été dans la même situation d’isolement que toi. Pas une structure qui te renverra vers un avocat trop cher et pas assez concerné par (...)

Pour un 1er mai syndicaliste révolutionnaire

« Gouverner, c’est mettre vos sujets hors d’état de vous nuire et même d’y penser, ce qui s’obtient soit en leur ôtant les moyens de le faire, soit en leur donnant un tel bien-être qu’ils ne souhaitent pas un autre sort » - Machiavel, Le Prince
Matraquage à tous les étages : la répression et la division, derniers remparts du capitalisme en crise
S’il est bien une chose de sûre dans nos sociétés contemporaines, c’est que la classe dirigeante, qu’elle soit économique ou politique, qu’elle soit aux commandes (...)

Élections professionnelles à Monoprix

Élections professionnelles du 20 avril 2017
Le dépôt des listes des candidats au 1er tour des élections professionnelles s’est clos le mercredi 29 mars 2017 à 21 H. La présence de 5 syndicats du Commerce dans l’établissement Monoprix Saint-Paul à de quoi interpeller la direction qui pensait jusqu’alors que sa gestion sociale satisfaisait l’ensemble du personnel !
Pourtant, ce n’est pas ce qui de prime abord saute aux yeux des salariés... Effroi et saisissement
Les électeurs et les électrices qui, (...)

Matraquage à tous les étages : la répression et la division, derniers remparts du capitalisme en crise

S’il est bien une chose de sûre dans nos sociétés contemporaines, c’est que la classe dirigeante, qu’elle soit économique ou politique, qu’elle soit aux commandes ou qu’elle y aspire, a bien intégré les recommandations de Machiavel. Car alors que depuis des décennies la crise économique, sociale et écologique, s’est emparée du monde, et que le « don de bien‑être » passe chaque jour à la moulinette de l’austérité, c’est bien d’une « mise hors d’état de nuire des sujets » qu’il (...)

Marchons depuis Montreuil le 19 mars !

Ces derniers mois, Adama Traoré et Théo Luhaka sont venus allonger la liste des victimes des violences policières. Ils s’ajoutent à tous ces morts, ces blessés, ces humiliés qui sont quotidiennement la cible de la police française. Parce qu’ils sont précaires, parce qu’ils sont migrants, parce qu’ils vivent dans des quartiers populaires, parce qu’ils sont descendants de colonisés, parce qu’ils ne sont pas d’accord, parce qu’ils se révoltent. Un appel est lancé pour une manifestation nationale (...)

Charger plus d'articles