Sans-papiers et migrants

Le faux problème de l’immigration : diviser pour mieux régner

« Il y a trop d’étrangers ; il n’y a pas de travail pour tout le monde ; la France n’est pas assez riche pour accueillir tout le monde ; notre civilisation est en danger ; l’insécurité augmente », etc. On ne compte plus les phrases et idées de ce genre prononcées à longueur de campagnes électorales par des candidats cherchant à rafler quelques voix supplémentaires pour être élus.
Il est temps d’en finir avec ces stupidités dangereuses.
Aujourd’hui comme hier, nous affirmons que les frontières, les nations, (...)

Stop au réglement Dublin ! Enregistrement des demandes d’asile maintenant et pour tous !

Après l’évacuation du Lycée Jean Quarré le 23 octobre 2015, les exilés qui occupaient le lieu ont été dispersés. Certains sont encore à la rue, dans des campements (notamment Place de la République), parce qu’ils n’ont pas été hébergés le jour de l’évacuation ou parce qu’ils l’ont été dans des centres à plusieurs centaines de kilomètres de Paris et qu’ils ont voulu revenir près du lieu où ils ont entamé leur demande d’asile. Dans le meilleur des cas, ils sont logés dans des centres d’hébergement pour une durée non (...)

Solidarité avec Idriss, lycéen sans-papier

Idriss, notre lycéen en 1ère Pro Logistique au LP Camille Jenatzy (XVIIIe), est menacé par une OQTF après le refus de sa demande d’asile alors qu’il a été torturé en Côte d’Ivoire. En cas d’arrestation par la police , il peut être expulsé à tout moment. Depuis qu’il a 18 ans, il est sans logement, sans papier et sans famille. Comme beaucoup de nos élèves, il souffre et a souffert de persécutions, puis il a réussi à s’enfuir. Pour soutenir Idriss et exiger que plus aucun lycéen ne puisse être menacé (...)

Le gouvernement recule, la lutte doit continuer !

Le 22 avril 2008
La nouvelle est tombée hier soir, à la sortie d’une réunion de négociation au Ministère Hortefeux : devant l’ampleur du mouvement de grève, son extension continue depuis mardi dernier, et le risque de plus en plus présent qu’il s’étende en province, le gouvernement a opéré un premier repli en ouvrant la porte à la régularisation des 600 grévistes, sur la base des contrats de travail présentés.
Nous, organisations syndicales URP-CNT et SOLIDAIRES Paris, présents en soutien des cuisiniers (...)

Régularisation de tous les travailleurs sans papiers
Seule la lutte paie !

Depuis le 15 avril, à l’appel de leurs organisations syndicales - CGT, CNT et Solidaires - et des associations de soutiens aux immigrés, plusieurs centaines de travailleurs sans papiers sont entrés en grève et occupent leurs lieux de travail.
Cette première mobilisation massive et publique de travailleurs sans papiers en grève a permis d’obtenir,pour la première fois depuis longtemps l’ouverture d’un début de processus de régularisation.
Le gouvernement a pour l’instant laissé entendre qu’il (...)

Communiqué de soutien aux migrants et aux personnes poursuivies

Mardi 11 août 2015, LES migrant Es hébergéEs dans un centre d’hébergement d’Emmaüs rue Pernety , suite à une énième expulsion de la Halle Pajol, ont entamé une grève de la faim pour dénoncer leurs conditions d’hébergement et exiger un véritable suivi juridique de leurs dossiers comme on le leur avait promis.
Le mercredi 12 août 2015, les migrants ont appelé des personnes solidaires afin qu’ils-elles puissent constater leur situation et relayer leurs revendications à savoir que les promesses faites lors de (...)

Migrantes, migrants, le reflet d’un prolétariat moderne

On ne peut pas envisager les migrations en se focalisant sur ce que l’on a sous les yeux.
Si des femmes, des hommes et des enfants sont arrivés en France, ce n’est pas par choix, mais bien dans une perspective de survie contre un système capitaliste de plus en plus prédateur qui, lorsqu’il est en crise ou a besoin de ressources, engendre des guerres atroces.
Contre la logique du bouc émissaire
Envisager un « tri » entre « réfugiés » et « migrants économiques » est moralement écœurant. Mais c’est (...)

Repas de solidarité avec les sans-papiers du Charlie Birdy

Le syndicat santé social et collectivités territoriales de la région parisienne organise un repas de solidarité avec les sans-papiers du Charlie Birdy
Le vendredi 5 décembre 2008
A partir de 20h
Au local de la CNT-RP 33 rue des Vignoles 75020 Paris Métro Avron ou Buzenval

CNT Infos - été 2015 : la CNT est mobilisée au mois de juin : AP-HP, les migrants de la Chapelle, l’ESA

« À la veille de l’été, Ah ! on expulse, on licencie, Ah ! l’on coupe et l’on tranche Dans nos droits et nos vies Et bientôt... bientôt Sur les routes des vacances »
Le gouvernement annonce un plafonnement des indemnités lors de licenciements contestés devant les prud’hommes pour les TPE. Nous comprenons que le gouvernement accuse les prud’hommes de ne pas être au service des patrons. Mais n’étaient-ils pas censés être au service de qu’ils appellent justice et équité ? Le gouvernement affirme (...)

Migrants : le PS ventile

Depuis des mois, un campement de réfugié-e-s s’était installé sous le métro aérien au pont de la Chapelle. Au-dessus des rails de la gare du Nord, tou-te-s attendaient un passage vers l’Angleterre ou une possibilité de demande d’asile en France. Mais le gouvernement, fantasmant un « appel d’air » qui ferait venir des millions de pauvres « chez nous », a préféré rendre leur parcours impossible : procédures compliquées, logement d’urgence saturé, aides matérielles inexistantes. Les migrants, jeunes isolé-e-s, (...)