Loi travail

Tous ensemble contre les ordonnances Macron !

Un nouveau droit du travail au service du patronat
Avec l’application brutale de ce projet d’ordonnances, qui va conduire à la désintégration du code du travail, ce sont les principes fondateurs du droit du travail qui vont être détruits. Jusqu’ici, le droit du travail n’était pas un droit des entreprises, il s’agissait d’un droit universel dans le cadre d’un contrat de travail qui permettait aux travailleurs de bénéficier des règles prévues par le droit du travail, notamment en matière de licenciement, (...)

Contre la loi travail et son monde, notre seule arme est notre détermination

Une fois de plus, aujourd’hui, jeudi 15 septembre, l’État a voulu imposer aux manifestants parisiens l’humiliation d’une manif encadrée par un dispositif policier hors norme, et des fouilles individuelles systématiques des manifestants.
La CNT région parisienne avait fait le choix d’appeler à la grève et de participer à cette manifestation contre la loi travail, mais de refuser de manifester en étant fouillés un par un.
Nous sommes donc arrivés groupés et nous avons exigé d’entrer sur la place de la (...)

Le droit de manifester directement remis en cause par l’État

Contrairement à ce qui se dit en boucle dans les grands médias, lors de la manifestation du 14 juin contre la loi travail, la violence n’est pas venue des manifestants mais bien de la police, sur ordre du gouvernement.
Une violence policière aveugle, sans précédent, s’est déchaînée tout au long au du parcours de la manifestation. Dès le départ, le cortège de tête, avec des personnes de tous âges et de toute appartenance syndicale, est chargé de toutes parts. Les policiers tapent en priorité sur la tête, (...)

La presse dans le coma, au propre comme au figuré ?

La presse dans le coma, au propre comme au figuré ?
Lors de la manifestation du jeudi 26 mai dernier, un journaliste indépendant, Romain D., a été touché à la tête par une grenade de désencerclement lancée par un policier. Il est aujourd’hui maintenu dans un coma artificiel à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, à la suite de plusieurs interventions chirurgicales lourdes du fait d’un œdème cérébral et d’un enfoncement de la boîte crânienne.
Ce n’est pas la première fois que des journalistes, indépendants (voir les (...)

Face aux violences policières et aux interdictions de manifester, maintenons l’unité pour le retrait de la loi travail !

Face aux violences policières et aux interdictions de manifester, maintenons l’unité pour le retrait de la loi travail !
Contre le projet de loi travail, la lutte est âpre, et les violences policières sont décomplexées. La Maison du Peuple à Rennes expulsée par le Raid, le quadrillage militaire le lendemain du centre-ville, les interdictions de manifester le 17 mai délivrées à plusieurs dizaines de personnes sont l’illustration flagrante de l’utilisation de l’état d’urgence contre le mouvement social. (...)

Le Medef agresse, les travailleurs trinquent : libérez notre camarade et l’Unedic

Mardi 7 juin, en début d’après-midi, pour protester contre le refus du Medef (et de son bras droit, la CFDT) de valider l’accord de branche spectacle concernant les annexes 8 et 10 de la convention Unedic (intermittents), obtenu pourtant après de nombreuses mobilisations et négociations le 28 avril, une centaine de personnes ont pacifiquement occupé le siège de l’organisation patronale.
Le responsable de la sécurité du Medef a violemment agressé physiquement Loïc, un camarade de lutte, membre de la (...)

Après le 31 mars, la lutte contre la loi travail continue les 5 et 9 avril

Dans la continuité des mobilisations des 9, 17, 24 et 31 mars qui furent
un succès pour le mouvement social et pour la CNT, deux autres journées de
mobilisation sont prévues : le 5 avril plutôt à l’initiative des étudiants
et lycéens et le samedi 9 à l’appel des syndicats dits représentatifs.
Le 5 avril, les syndicats de l’éducation CNT appellent d’ores et déjà à la
grève. Les syndicats de la région parisienne appellent l’ensemble des travailleurs à participer à ces deux jours de mobilisation.
Rendez-vous (...)

Communiqué à propos d’un policier portant un autocollant CNT lors de la manif du 9 avril

Fait à Paris, le mardi 12 avril 2016
Monsieur le Préfet,
La photographie d’un agent de police, brassard au bras, prise le samedi 9 avril sur le bord de la manifestation entre la place de la République et Nation, nous est parvenue. Cet agent, casqué et au visage masqué, porte un autocollant de la CNT sur son pantalon. Il est donc manifeste que ce policier a cherché à se faire passer pour un membre de notre organisation syndicale.
Nous condamnons fermement ces méthodes d’infiltration des (...)

Contre les réformes Macron : en marche le 12 septembre

Inversion de la hiérarchie des normes ?
L’objectif est de renvoyer la fixation de la norme du travail là où le rapport de force est le plus faible pour nous : au niveau de l’entreprise.
Aujourd’hui, le code du travail et les conventions collectives nous donnent des droits minimaux en terme, par exemple, de temps de travail. Les accords de branche et d’entreprise ne peuvent être que mieux disant pour nous.
Demain, avec Macron, des accords d’entreprise pourront être plus défavorables : ainsi nous (...)

Face à la machine de guerre sociale, passons ensemble à l’offensive !

Avec l’élection de Macron, on savait que la rentrée serait rude. Les ordonnances qui passent en force pour démanteler le code du travail, les suppressions de postes dans la fonction publique ou les attaques renouvelées contre les retraites et l’assurance chômage, les insultes envers les travailleuses et travailleurs, ce ne sont pas les sujets qui manquent pour se mobiliser !
C’est nous qui bossons, c’est nous qui produisons, c’est nous qui subissons !
Compétition, évaluation permanente, suprématie (...)