1er mai

Pour un 1er mai syndicaliste révolutionnaire et anarcho-syndicaliste

Les syndicats CNT de la région parisienne appellent à 1er mai anarcho-syndicaliste et syndicaliste révolutionnaire.
Le départ se fera Place des fêtes (XIXe) à 11 heures.
Nous rejoindrons la manifestation unitaire à Montparnasse l’après-midi.

Une heure travaillée = une heure payée

La question des horaires, et de la durée du temps de travail sont les revendications essentielles du 1er Mai
Mais, au quotidien, plus de la moitié des salariés lâchent des heures non payées à leur patron : en cause, la conscience professionnelle pour satisfaire un patient ou un client mais aussi pourquoi pas le dire, se faire bien voir du chef ou du patron. Pour les cadres, ingénieurs et techniciens les forfaits mensuels ou de mission les transforment en « militants » de l’entreprise, plus (...)

1er mai : l’espoir est dans nos luttes !

MANIFESTATION SYNDICALE UNITAIRE DU 1ER MAI Paris : rendez-vous CNT au RER Port-Royal à 14 h

1er mai : manifestation syndicaliste révolutionnaire pour l’égalité et la transformation sociale

Le 1er mai est une date primordiale dans l’histoire sociale du monde. Pour nous, anarcho-syndicalistes et syndicalistes révolutionnaires de la CNT, il ne s’agit pas de la « fête du Travail » mais une journée de lutte internationale, à l’origine journée annuelle de grève et de manifestation pour la réduction du temps de travail quotidien à huit heures.
Depuis bientôt un siècle et demi, ce sont les luttes des travailleuses et des travailleurs qui ont permis des avancées considérables vers des conditions de (...)

1er Mai : une journée chargée d’histoire ouvrière

Nous ne pouvons éternellement vivre… comme des bêtes. Et le temps viendra où notre silence sera plus fort que les voix qu’ils étouffent aujourd’hui. — August Spies, militant anarchiste exécuté pour délit d’opinion, un des sept de Chicago.
Le 1er mai 1886 débute à Chicago une grève de plusieurs jours organisée par les syndicats de salariés afin d’obtenir la réduction du temps de travail journalier de 12 à 8 heures. Le mouvement s’inscrit dans la longue lutte autour de la journée des huit heures, revendication (...)

Photos du cortège CNT - 1er mai 2017

Résumé en photos et vidéos de la manifestation du 1er Mai 2017
DÉCLARATION DU 1er MAI (place des fêtes) :
La CNT a appelé à manifester ce 1er Mai avec ce slogan « pendant les élections, pas de trêve syndicale ».
Pour nous, il n’y a pas de sauveur suprême et on n’a jamais cru que cette démocratie par les urnes une fois tous les cinq ans pouvait être autre chose qu’une triste farce.
Macron-Lepen, la peste-le choléra, on ne va pas redire à quel point ces deux projets sont incompatibles avec tout ce pour (...)

Pour un 1er mai syndicaliste révolutionnaire

« Gouverner, c’est mettre vos sujets hors d’état de vous nuire et même d’y penser, ce qui s’obtient soit en leur ôtant les moyens de le faire, soit en leur donnant un tel bien-être qu’ils ne souhaitent pas un autre sort » - Machiavel, Le Prince
Matraquage à tous les étages : la répression et la division, derniers remparts du capitalisme en crise
S’il est bien une chose de sûre dans nos sociétés contemporaines, c’est que la classe dirigeante, qu’elle soit économique ou politique, qu’elle soit aux commandes (...)

Communiqué de la CNT région parisienne suite au 1er mai 2017

Un 1er mai syndicaliste révolutionnaire : le rouge et noir de l’anarcho-syndicalisme et du syndicalisme révolutionnaire
Réunies place des Fêtes comme chaque année, plusieurs milliers de personnes ont défilé dès midi avec les organisations libertaires vers la place de la République, puis jusqu’à la place de la Nation pour un 1er Mai anarcho-syndicaliste et syndicaliste révolutionnaire. Alors que la veille et l’avant-veille, le parcours avait été recouvert d’affiches de la CNT revendiquant la lutte (...)

Agression du cortège syndical par les fascistes de la LDJ le 1er mai

Communiqué de la CNT-RP
À Paris, le 1er mai 2015, le cortège syndical a été agressé par la milice d’extrême droite de la Ligue de défense juive, comme cela avait déjà été le cas en 2013. Cette organisation est interdite en Israël même et aux USA. En France, le gouvernement avait envisagé en 2014 sa dissolution à la suite de violences et d’agressions répétées, sans jamais la décider. Lors de la manifestation du 1er mai dernier, elle s’est une nouvelle fois attaqué à plusieurs cortèges syndicaux, dont celui de la (...)