Éducation

De la maternelle à l’université : comment le gouvernement Macron organise le tri social

Maternelle
Nous constatons cette année des suppressions massives de classes dans les écoles maternelles et ceci particulièrement dans les communes les plus pauvres. Nous savons qu’un projet est déjà écrit pour transformer les écoles en jardins d’enfants. Cela permettrait au gouvernement de se décharger d’une partie des enseignants au profit d’un personnel communal. Les enfants de communes pauvres seraient donc scolarisés dans des jardins d’enfants avec très peu moyens humains ou matériels. Les (...)

Le chat du 93 - 4-pages de la CNT éducation 93 - printemps 2017

Chair à canons, chair à patrons
Éditorial
Il est certes loin le temps où l’on entendait le roulement des tambours dans les cours de nos collèges, les cliquètements du trousseau de clés au passage du surveillant général et le silence qui régnait en classe. C’était l’âge où l’école était caserne dirait-on, à l’image d’autres endroits semblables, largement disséqués dans Surveiller et punir. Mais l’école n’a-t-elle jamais cessé de l’être ? Clôturée, grillagée, surveillée, si ce n’est "sanctuarisée", l’école l’a (...)

Rythmes scolaires : nous devons être entendu•es

Consultation des maîtres et des maitresses par l’intersyndicale parisienne, 400 écoles sur 656 se sont prononcées.

Le Chat du 9.3 - publication de la CNT éducation 93 - été 2018

Édito
D’après la science mais surtout d’après Wikipédia, le chat miaule rarement pour communiquer avec son semblable. En fait, il semblerait que le chat miaule surtout au contact des humains. Et le miaulement a milles significations qui correspondent aux relations spécifiques qu’entretient le chat avec l’humain. Alors voilà, frères et sœurs humain.e.s, le chat du 9.3 vous exprime toutes ses condoléances. De la misère dans le milieu de l’éduc nat’.
Le printemps a été chaud et sec, avant de s’humidifier (...)

Pour des classes de 20 élèves maximum, pour le maintien de l’école Karl-Marx

Dans le Val-de-Marne, la carte scolaire supprime 180 classes dont 10 rien qu’à Villejuif.
À Villejuif, l’école est occupée depuis le 15 février. La préfecture a refusé de recevoir la délégation du collectif Parents-Enseignants de l’école Karl-Marx. Le Contrat aidé de Joséphine ne sera pas reconduit le 13 mars.
Contre la menace de fermeture de l’école, plusieurs rendez-vous : Une AG aura lieu le 7 mars à 14h à la maison des syndicats de Créteil. Réunissons nous tous, Parents et Professeurs de Villejuif (...)

Macron veut casser l’école publique !

Il nomme un ministre de l’Éducation nationale déjà réputé pour son travail de sape des RASED avec Sarkozy. Ce ministre a le champ libre pour anéantir l’école publique, il met tout en place pour baisser la qualité de l’enseignement en réduisant les salaires des enseignants, en surchargeant les effectifs d’élèves dans les classes, en créant les pires conditions d’accueil pour les élèves et les pires conditions de travail pour les professeurs. Dans le Val de Marne : 96 classes de maternelle fermées et 70 classes (...)

Émission de la CNT éducation RP (14 octobre 2014)

L’émission de radio des syndicats CNT éducation région parisienne du 14 octobre mp3
Au sommaire : Les AVS en lutte avec le collectif Ile de France ; une chronique lecture sur le livre de François Galichet L’Émancipation, se libérer des dominations (Chronique sociale, 2014, 9,50 €) ; des infos.

Livret scolaire unique numérique : un outil pour manager les équipes et réprimer les élèves

Le LSUN est absurde
Nombre d’entre nous avons utilisé le LSU l’année dernière. Quelques-uns y ont vu un avantage en terme de rapidité de remplissage. Mais très vite, les limites de cette simplification ont sauté aux yeux.
Effectivement, les compétences, que nous sommes sommés d’évaluer, donnent lieu à un mode d’évaluation quasi binaire : acquis, en cours d’acquisition.
Les modes d’évaluation relevaient de la liberté pédagogique des enseignants. Beaucoup y mettaient des nuances, des subtilités ou les (...)

Non à la réforme libérale du bac !

La transformation du bac, diplôme national, entraîne des changements inacceptables du lycée général et de son rôle. Dès la rentrée 2018, c’est tout le lycée d’enseignement général qui devient une machine à sélectionner les travailleurs, exécutants d’un côté, chefs de l’autre. C’est pourquoi nous dénonçons la destruction massive d’une génération d’étudiants : Si le bac n’est plus qu’une succession d’épreuves au contrôle continu, c’est la hiérarchie entre lycées qui va s’amplifier, et la concurrence entre « bons » et « (...)

Zéro de conduite - mai 2017

Contre le fascisme et le capitalisme, la lutte des classes
Édito
La CNT a appelé à manifester le 1er Mai dernier avec ce slogan « pendant les élections, pas de trêve syndicale ».
Nous n’avons jamais cru que cette démocratie par les urnes une fois tous les 5 ans pouvait être autre chose qu’une triste farce. Mais cette année, le choix qui nous a été donné au deuxième tour a battu des records.
On nous a demandé de choisir entre un capitalisme libéral, offensif et violent et un capitalisme avec une vision (...)