Les ouvriers ne seront plus des orangs-outans. Paroles ouvrières des canuts

« Les ouvriers ne seront plus des orangs-outans... »

couverture navette {JPEG}

Un prince a dit : « Les intérêts
des uns doivent être les intérêts des autres. »
Les ouvriers sont toujours les uns,
quand seront-ils donc les autres ?...
L’Écho de la fabrique – 22 janvier 1832

En 1831, trois semaines à peine avant l’insurrection des canuts à Lyon, L’Écho de la fabrique, le premier journal ouvrier pérenne en France, est créé. Il donne la parole aux tisseurs de soie, les canuts, en cette période de revendications et de réflexions profondes sur leur métier et leur situation de prolétaires.

Chaque semaine, de petites phrases satiriques épinglent les puissants : ce sont les « coups de navette ». Écrites de manière à contourner la censure, riches, pleines de créativité et d’humour, elles expriment l’esprit de révolte des canuts et la conscience aiguë des enjeux de leur temps.

Les ouvriers ne seront plus des orangs-outans..., livre impertinent, drôle, et à petit prix, reprend plus de 200 de ces coups de navette, accompagnés d’un appareil critique dont le ton, assurément, aurait plu aux canuts de L’Écho.

Ludovic Frobert, directeur de recherche au CNRS, coauteur de Quand les socialistes inventaient l’avenir 1825-1860 (La Découverte), a salué l’ouvrage et le travail de contextualisation.


Raphaële Perret, depuis son installation à Lyon, s’est passionnée pour les canuts. Professionnelle du livre – libraire et attachée de presse –, elle a décidé de transmettre leurs paroles aux lecteurs...


SORTIE 13 NOVEMBRE 2015
Titre du livre : « Les ouvriers ne seront plus des orangs-outans... » Paroles ouvrières des canuts
Auteur : Raphaële Perret
200 pages
Prix : 10€
Format : 100 x 190 mm
ISBN : 978-2-9157-3136-1

Les livres CNT-RP sont diffusés en librairies par HOBO DIFFUSION, distribués par MAKASSAR et disponibles en commande directe aux éditions.

Auteur : Éditions CNT-RP
Publié le : 10 octobre 2015
Partager :


Télécharger le document (PDF - 293.3 ko)
Voir le document

Nous suivre sur les réseaux sociaux :
Recevoir des infos de la CNT