Solidarité avec les 67 licenciés de Sego à Taverny

Tous et toutes à la manifestation samedi 7 avril à 10 heures

Des membres de l’UL CNT d’Argenteuil ont rencontré les employés de l’imprimerie SEGO, occupée nuit et jour dans le cadre d’une lutte contre le licenciement des 67 salariés.

Les faits : cette imprimerie a été rachetée il y a deux ans et, à cette occasion, 58 salariés sur les 142 avaient été licenciés. En décembre un incendie détruit deux machines modernes et performantes. La production est arrêtée et l’entreprise mise en liquidation judiciaire.

Bilan : 67 employés sont jetés à la rue, certains avec des décennies d’ancienneté. 67 personnes sont sacrifiées tandis que les propriétaires, un groupe financier du Pas-de-Calais, bénéficieront vraisemblablement de confortables indemnisations des assurances. Contre cette nouvelle injustice les travailleurs sont entrés en lutte, soutenus par les sections syndicales CGT et FO.

Une nouvelle fois, l’être humain ne pèse pas lourd face à la loi du profit. Aussi notre union locale CNT appelle à soutenir les employés de SEGO en participant à la manifestation du 7 avril, Gare de Taverny, et organise une collecte pour un soutien financier.

Contre l’isolement et l’indifférence, solidarité de combat !

Auteur : CNT UD 95
Publié le : 5 avril 2018
Partager :