dimanche
3
décembre
14 heures

La CNT

33, rue des Vignoles
75020 Paris

17  heures

Atelier de culture populaire CNT : luttes du logement hier et aujourd’hui

Luttes du logement hier et aujourd’hui

Les luttes du logement en France ne datent pas d’hier. Comme dans beaucoup d’autres domaines, les avancées dans le droit des locataires sont nées de leur organisation, de leur pressions et de leurs luttes :

  • Les Communards décrètent la baisse des loyers,
  • Au début du siècle, Cochon et le Syndicat des locataires s’organisent contre le propriétaire Vautour,
  • Les organisations de locataires de l’entre deux-guerres permettent le développement des HLM

Aujourd’hui, locataires, mal-logés, expulsés continuent de lutter pour la défense de leurs droits et en créer de nouveaux.

Avec : Jean-Baptiste Eyraud de Droit Au Logement (DAL).

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1969173043339223/

Affiche Atelier de culture populaire - logement - décembre 2017

Des ateliers de cultures populaires organisés par la CNT

S’instruire, non pour acquérir des compétences, mais pour le plaisir de découvrir, d’approfondir est un acte révolutionnaire.

Ne pas laisser à l’État et ses institutions le pouvoir de décider ce que nous devons savoir, ce qu’il est suffisant que nous sachions pour devenir, et rester, de la chair à patrons est un acte révolutionnaire.

S’il est nécessaire d’acquérir un savoir professionnel pour exercer un métier, il est tout aussi nécessaire de se donner le droit au savoir sans limites.

Si les dirigeants du capital et leurs gouvernants complices réinstaurent petit à petit une limitation au savoir, un frein aux possibilités de s’instruire, ce n’est pas pour rien. Ils savent bien qu’un peuple instruit est un peuple qui réfléchit. Que la réflexion amène à la prise de conscience que tout est fait pour maintenir le plus possible l’exploité dans l’ignorance ; à l’aide de la télévision, entre autres outils d’abêtissement. Que cette prise de conscience amène à la résistance contre la violence du capitalisme, et éventuellement à la révolution pour y mettre fin.

Les ateliers de cultures populaires de la CNT, ouverts à toutes et à tous, pour découvrir, s’instruire, se faire plaisir, en venant voir, écouter, débattre sur les arts, l’histoire, les sociétés, les sciences, la littérature et d’autres sujets, avec des gens qui ont le désir de partager leurs savoirs, leurs connaissances, leurs passions.

Soyons révolutionnaires ! Instruisons-nous !