dimanche
11
février
14 heures

la CNT

17  heures

Atelier de culture populaire CNT : jeu de société, la coopération est-elle possible ?

Dans le sport et dans les jeux, la notion de compétition semble s’imposer partout. Même si la notion d’équipe existe, les joueurs sont presque toujours en compétition contre d’autres joueurs. Mais depuis quelques années des créateurs de jeux ont voulu renverser cette évidence en concevant des jeux où le collectif des joueurs doit travailler ensemble contre des mécanismes de règles et ils doivent mettre leur intelligence, leur savoir-faire et leur astuce pour empêcher cette mécanique de gagner la partie. Dans cet atelier nous aborderons ce sujet en essayant de nous interroger sur les ressorts du jeu de société, ses mécaniques et comment il est possible renverser une logique d’affrontement pour créer de la coopération.

Avec des membres de la Mare aux diables

Des ateliers de cultures populaires organisés par la CNT

S’instruire, non pour acquérir des compétences, mais pour le plaisir de découvrir, d’approfondir est un acte révolutionnaire.

Ne pas laisser à l’État et ses institutions le pouvoir de décider ce que nous devons savoir, ce qu’il est suffisant que nous sachions pour devenir, et rester, de la chair à patrons est un acte révolutionnaire.

S’il est nécessaire d’acquérir un savoir professionnel pour exercer un métier, il est tout aussi nécessaire de se donner le droit au savoir sans limites.

Si les dirigeants du capital et leurs gouvernants complices réinstaurent petit à petit une limitation au savoir, un frein aux possibilités de s’instruire, ce n’est pas pour rien. Ils savent bien qu’un peuple instruit est un peuple qui réfléchit. Que la réflexion amène à la prise de conscience que tout est fait pour maintenir le plus possible l’exploité dans l’ignorance ; à l’aide de la télévision, entre autres outils d’abêtissement. Que cette prise de conscience amène à la résistance contre la violence du capitalisme, et éventuellement à la révolution pour y mettre fin.

Les ateliers de cultures populaires de la CNT, ouverts à toutes et à tous, pour découvrir, s’instruire, se faire plaisir, en venant voir, écouter, débattre sur les arts, l’histoire, les sociétés, les sciences, la littérature et d’autres sujets, avec des gens qui ont le désir de partager leurs savoirs, leurs connaissances, leurs passions.

Soyons révolutionnaires ! Instruisons-nous !