Élections du 28 Novembre 2019 au Comité Social et Économique de l’APF

Votre vote vous appartient !

La loi du travail du 23 Septembre 2017 brade nos acquis sociaux, ceux que les travailleuses et travailleurs ont obtenus par des luttes collectives. En fusionnant les instances représen- tatives du personnel, c’est aussi le CHSCT qui est en ligne de mire, il se retrouve transformé en simple commission santé, sécurité et voit ses missions affaiblies. En tant que syndicalistes CNT, nous nous opposons à cette réforme du travail, qui est une attaque sans précédente contre les travailleuses et travailleurs, contre les organisations syndicales.

Face à ces attaques, il est important de s’organiser collectivement à la base, par des assem- blées générales entre travailleuses et travailleurs dans les entreprises; de se syndiquer. Le syndicat est pour nous un outil de luttes sociales, un outil pour défendre nos conditions de travail (salaire, temps de travail, notre prise en compte de nos intérêts en tant que personnes en situation de handicap).

Adhérer à un syndicat, c’est vouloir s’engager tout en se formant pour défendre nos intérêts, ceux de la classe ouvrière. S’engager syndicalement en refusant de devenir des permanents syndicaux. Les grandes avancées sociales ne l’ont été que par la mobilisation et l’action à la base par les ouvrières et ouvriers organisé·e·s par elles-eux même au travers du syndicat.

  • Le syndicat est un lieu de solidarité contre l’isolement et la résignation
  • c’est un lieu où nous pouvons partager les problèmes que nous rencontrons sur notre lieu de travail
  • c’est un lieu où nous pouvons nous former sur le droit du travail et apprendre ensemble sans « leader » à construire nos revendications collectives face au patronat.

Pour ce 1er tour la section syndicale CNT, active dans l’entreprise depuis 2012, a pris la déci- sion de ne pas présenter de candidat·e·s. La section syndicale fait une pause. C’est très loin d’être une fin ! Nous continuerons à être présent·e·s avec vous et auprès de vous pour construire des luttes en voulant les gagner.

Pendant nos différents mandats de DP, représentante syndicale, nous avons cheminé·e·s ensemble, et c’est avec vous que nous avons fait vivre la section syndicale. Le démarrage de notre section n’a pas été facile. Nous nous sommes heurté·e·s à des personnes qui ne com- prenaient pas trop le pourquoi, d’une autre organisation syndicale. Nous avons persévéré·e·s car pour nous seul la lutte paie ! De par nos pratiques sur le terrain nous avons montré·e·s ce qu’est la démocratie directe, qui laisse à chacune et chacun son autonomie pour s’exprimer par elle-lui même dans un collectif.

Rien ne changera si nous ne décidons pas de retrouver le goût de la lutte collective, de retrouver une réelle solidarité de classe qui ne laisse personne au bord de la route, il est temps de redonner au syndicalisme toute sa raison d’être celui d’un syndicalisme de combat avec la liberté comme base, l’égalité comme moyen, la fraternité comme but.

Version imprimable du tract : Tract-AFP_Election-28112019-V3

Partager cet articleTweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email