Hommage au camarade de Solidaires Étudiant·es Lyon

Nous apprenons qu’un camarade, membre de Solidaires Etudiant·es Lyon, est hospitalisé, entre la vie et la mort, après s’être immolé par le feu le vendredi 8 novembre devant les locaux du CROUS de Lyon. Notre peine est immense, comme l’est notre colère. Ce camarade avait laissé un message dans lequel il décrivait sa grande précarité financière.

Si son acte est un acte désespéré, son message ne laisse pas de doute : ce désespoir naît de la précarité et de l’avenir absurde que nous préparent les gouvernements successifs qui détruisent le droit du travail et les acquis des travailleur·ses en faisant le lit du fascisme.

Nous adressons tout notre soutien à ses proches et à ses camarades et nous nous associons aux vœux de rémission, afin de se croiser dans nos luttes futures.
Nous poursuivrons la lutte « pour en finir définitivement avec tout ça ».

Partager cet articleTweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email