Communiqué CNT

Suite aux actions de grenobloises visant à accéder à la piscine
municipale, nous, militant.es de la CNT 38, souhaitons condamner
fermement les discours islamophobes et les menaces dont font l'objet ces
femmes luttant pour leur accès au service public de piscine municipale à
Grenoble.
Le traitement médiatique et les communiqués de responsables politiques
colportent les idées islamophobes classiques, qui stigmatisent toujours
plus des groupes déjà en difficulté pour profiter sereinement de
l'espace public.

L'idée de règlement intérieur ne fait que masquer la logique de leurs
réactions, quand le contenu des communiqués et des articles fait fond
sur l'accusation de communautarismes et l'idée de péril du
« vivre-ensemble ». Ces réactions favorisent les messages de haine et
les menaces physiques qu'ont reçu les militant.es 

Rappelons que les femmes musulmanes sont régulièrement attaquées par le
pouvoir et les responsables politiques sous le prétexte de leur tenue
vestimentaire et l'accusation de prosélytisme. Récemment, le sénat
proposait d'ajouter à la réforme Blanquer l'interdiction pour les femmes
portant le voile d'accompagner les sorties scolaires.


La CNT est attachée à l'accès au service public sans aucune
discrimination et combat toutes les formes de racismes.